•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Allégations envers la LCA : Scott Moe fait confiance à son gouvernement

Le premier ministre de la Saskatchewan répond aux journalistes lors d'une conférence de presse concernant l'accueil de réfugiés ukrainiens dans la province, le 12 août 2022.

Le premier ministre abordait la question pour la première fois depuis le dévoilement des allégations lors d’un événement organisé pour l’accueil de réfugiés ukrainiens.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, fait confiance à son gouvernement concernant la gestion du dossier de la Legacy Christian Academy, école accusée de maltraitance par une trentaine d’anciens élèves.

Dans une poursuite déclenchée cette semaine, les plaignants ont nommé une vingtaine de responsables de la Legacy Christian Academy à Saskatoon, autrefois nommé Christian Centre Church, accusés de maltraitance criminelle.

(De gauche à droite) Sean Kotelmach, Coy Nolin et Caitlin Erickson, anciens élèves de la Legacy Christian Academy, à Saskatoon.

(De gauche à droite) Sean Kotelmach, Coy Nolin et Caitlin Erickson accusent les professeurs et responsables de l’école, certains encore en fonction dans différents établissements religieux, de les avoir contraints à des exorcismes, des châtiments corporels et de l’isolement cellulaire, notamment.

Photo : Radio-Canada / Travis Reddaway

Scott Moe a confiance en Dustin Duncan

Troublé par les propos des anciens étudiants, M. Moe assure que les changements annoncés jeudi par le ministre de l’Éducation de la Saskatchewan, Dustin Duncan, assureront la sécurité des élèves dans toutes les écoles.

Les modifications apportées aux règlements provinciaux, en matière de surveillance, en matière d’inspections accrues pour les écoles indépendantes qualifiées, ça illustre que nous nous assurons de tout faire en tant que gouvernement pour assurer la sécurité de nos enfants, a affirmé Scott Moe en conférence de presse.

Malgré la controverse entourant la LCA, Scott Moe affirme que les écoles indépendantes continuent de jouer un rôle important dans le système éducatif de la Saskatchewan.

« Nous allons laisser les parents décider où ils envoient leurs enfants à l’école dans cette province. »

— Une citation de  Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Les nouvelles mesures

Dustin Duncan devant un micro.

Selon le ministre de l'Éducation de la Saskatchewan, Dustin Duncan, trois écoles indépendantes seront soumises à des réglementations plus rigoureuses.

Photo : CBC/Kirk Fraser

Les nouvelles mesures permettront de désigner un administrateur pour les trois écoles indépendantes de la province où travaillent encore des responsables accusés par les anciens élèves, ce qui comprend la LCA.

Les écoles indépendantes seront assujetties à dix inspections non planifiées par an, menées par le ministère de l’Éducation, alors qu’il s’agissait de trois visites annuelles jusqu’ici.

Les écoles indépendantes qualifiées doivent désormais indiquer au ministère si celles-ci sont visées par des allégations criminelles dans les vingt-quatre heures suivant une allégation visant le personnel.

Demi-mesures

Le porte-parole du NPD de la Saskatchewan en matière d'éducation, Matt Love, en conférence de presse, le 11 août 2022.

« La priorité du gouvernement devrait être la sécurité des enfants », affirmait le porte-parole du NPD de la Saskatchewan en matière d'éducation, Matt Love, en conférence de presse, jeudi.

Photo : Radio-Canada

Faisant écho aux victimes alléguées de la LCA, le porte-parole en matière d’éducation au sein du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Matt Love, exige un gel du financement de la Legacy Christian Academy.

Ne pas interrompre le financement, et maintenir les accusés en situation d’autorité, ça représente un échec total en matière de leadership, affirmait M. Love.

Nous ne pouvons pas accepter des demi-mesures d’un gouvernement qui joue à la patate chaude avec ce dossier.

Avec les informations de Patrick Book

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !