•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plage Parlee : déjà 13 avis d’interdiction de baignade cette année

L'entrée de la plage Parlee. Une pancarte indique un avertissement de bactérie dans l'eau.

De mi-mai à octobre, des échantillons d’eau sont prélevés chaque matin le long de la plage Parlee, au Nouveau-Brunswick, et analysés dans un délai d’environ 24 heures dans un laboratoire de Fredericton.

Photo : Radio-Canada / Shane Magee

Radio-Canada

Des taux élevés de bactéries fécales dans les eaux de la plage Parlee ont entraîné une interdiction de la baignade trois jours, cette semaine. Depuis le début de l’été, 13 avis d’interdiction de baignade ont été signalés pour cette plage emblématique de l’industrie touristique néo-brunswickoise.

Le site web du gouvernement provincial sur le résultat des tests de la qualité des eaux de la plage indique que la baignade a été interdite les 19 et 24 mai, les 2, 13, 15, 21 et 25 juin, les 16, 21 et 29 juillet, ainsi que les 9, 10 et 11 août.

La province a dépensé des millions de dollars pour étudier le bassin versant de la baie de Shediac, mais la source de la contamination demeure inconnue à ce jour.

La situation inquiète certains propriétaires de chalets de la région. L'une d'elles, Barb Leck, vérifie quotidiennement les résultats des tests de qualité de l’eau de la plage Parlee.

On est étonnés que le problème n’ait pas été résolu parce qu’il y a des sommes considérables qui ont été investies, dit-elle.

Fortes pluies au Nouveau-Brunswick

La porte-parole du ministère de l’Environnement Vicky Lutes relate que le taux de bactéries dans les eaux de la plage Parlee pourraient être liées aux fortes pluies qui ont récemment frappé la province.

Elle estime que la qualité générale de l’eau de cette plage est bonne.

En 2021, la baignade à la plage Parlee a été interdite pendant 20 jours, surpassant l’ancien record de 14 avis en 2018.

Des gens sur une plage néo-brunswickoise.

Plusieurs personnes ont ignoré l’avis d’interdiction de baignade à la plage Parlee, vendredi matin. L’avis a été levé en après-midi.

Photo : Radio-Canada / Shane Magee

La plage Parlee n’est pas la seule à avoir eu des interdictions de baignade dans les derniers jours, au Nouveau-Brunswick.

Des avis ont également été émis de jeudi après-midi à vendredi matin pour la plage Murray, à Little Shemogue, dans le sud-est de la province, à la plage New River près de Saint-Jean et à la plage Oak Bay, près de Saint-Stephen.

Le ministère du Tourisme du Nouveau-Brunswick n’était pas en mesure de commenter au moment de rédiger cet article.

Avec les informations de Shane Magee de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !