•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NM Saaremaa va relier l’Î.-P.-É. et la N.-É. dès la semaine prochaine

Deux navires accostés à un quai.

Les traversiers Saaremaa I (à l'avant) et Confederation (à l'arrière) le 6 août 2022 à Caribou, en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC / Patrick Morrell

Radio-Canada

L’exploitant de traversiers Northumberland Ferries confirme que le navire de remplacement qui assure la liaison entre Caribou, en Nouvelle-Écosse, et Wood Islands, à l’Île-du-Prince-Édouard, va être en service à compter de la semaine prochaine.

Le NM Saaremaa 1 est accosté au quai Caribou depuis une semaine. Le bateau en provenance du Québec va remplacer temporairement le Holiday Island, endommagé par un incendie à bord le mois dernier.

La Société des Traversiers du Québec (STQ) prête le navire Saaremaa 1 à l’entreprise Northumberland Ferries pour une période d’environ 60 jours.

Les autorités évaluent l’état du traversier. Des modifications sont en cours, notamment les installations d’embarquement.

Nous continuons à faire des travaux d’acier pour modifier le pont des véhicules du navire afin que la transition soit assez plate entre le navire et la côte, souligne le vice-président de Northumberland Ferries, Don Cormier.

Le service rétabli selon l'horaire habituel sous peu

Depuis le 27 juillet, le traversier Confederation assure les traversées entre Wood Islands et Caribou.

Afin que l’équipage de ce navire puisse suivre la formation de sécurité du MV Saaremaa 1, Northumberland Ferries a dû réduire à quatre allers-retours quotidiens l’horaire des traversées du navire Confederation.

On reconnaît que c’est un changement [du nombre total de traverses habituelles], dit Don Cormier. Notre priorité est de faire en sorte que ce navire de remplacement soit mis en service pour rétablir de près le [nombre total de traverses habituelles] afin de soutenir l’économie locale ainsi que la circulation des camions, des biens et des individus.

Vue aérienne d'un traversier et d'un autre gros bateau.

Vue aérienne du NM Saaremaa 1 (en haut) et du traversier Holiday Island, actuellement amarrés au quai de Caribou, en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC / Patrick Morrell

La formation des équipes de sécurité se poursuit.

Pendant ce temps, Don Cormier affirme que la décision de déplacer le Holiday Island revient aux assureurs.

Il ajoute que le seul impact des opérations en cours, c’est que le traversier de remplacement, le Saaremaa 1, va être transporté en Nouvelle-Écosse avant d’être en fonction d’ici quelques jours.

L’enquête sur l’incendie du Holiday Island menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada est toujours en cours.

Avec les informations d’Arturo Chang de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !