•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saison terminée pour les BlackJacks d’Ottawa

Un joueur tente de réussir un lay-up.

Les BlackJacks d'Ottawa avaient le rôle de négligés contre les Honey Badgers d'Hamilton, vendredi soir.

Photo : Ansh Sanyal

La saison des BlackJacks d'Ottawa a pris fin vendredi soir, à la Place TD, après une défaite de 76 à 72 contre les Honey Badgers d'Hamilton en demi-finale de la Ligue élite canadienne de basketball (LÉCB).

Je suis tellement fier de cette équipe même si ce n'est pas le résultat espéré. J'adore ce groupe et l'organisation, James Derouin a fait tout un travail pour créer une atmosphère familiale en très peu de temps, a confié le joueur de centre Zena Edosomwan après le match.

Entraîneur-chef par intérim de l'équipe de la capitale, James Derouin était un peu émotif au terme de sa première saison chez les professionnels.

Je ne sais pas si c'est toujours comme ça, mais je ne retient que du positif, a-t-il déclaré en partageant un rire complice avec Edosomwan. J'espère être de retour, mais ce sera décidé au cours des prochains mois.

Les Ottaviens étaient pourtant sortis en lion au 1er quart pour prendre une avance de 20 à 12 après 10 minutes de jeu. La meilleure équipe au Canada est parvenue à réduire l'écart au quart suivant, mais Hamilton tirait toujours de l'arrière 37 à 34 à la mi-temps.

Ce sont toutefois les Honey Badgers qui menaient par deux points après 30 minutes de jeu, alors que le pointage affichait 57 à 55 en faveur des visiteurs. C'est encore eux qui avaient les devants par la marque de 67 à 60 lorsque le pointage cible de 76 a été fixé en vertu de la règle du « Elam Ending ».

Portés par les encouragements de la foule, les BlackJacks se sont battus jusqu'à la dernière seconde, mais ils ont ultimement manqué de ressources face à une équipe d'Hamilton qui a su confirmer son statut de favori.

« Les partisans n'ont fait que grandir en nombre tout au long de la saison. Ils ont été incroyables et on apprécie leur support. Ils ont créé un environnement amusant ce soir, particulièrement à la fin du match. »

— Une citation de  Zena Edosomwan, joueur des BlackJacks d'Ottawa

Un adversaire simplement supérieur

Il faut souligner que les Honey Badgers comptent plusieurs lauréats du gala de la LÉCB dans leurs rangs. Caleb Agada, un ancien des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa, a été nommé joueur canadien de l'année plus tôt cette semaine. C'est d'ailleurs lui qui a inscrit le panier gagnant sur un lancer franc.

Si ça devait être quelqu'un, je suis content que ce soit lui, a reconnu James Derouin, son ancien entraîneur au niveau universitaire.

De plus, son coéquipier Koby McEwen a été élu meilleur sixième homme alors que Ryan Schmidt s'est mérité le titre d'entraîneur de l'année.

On n'accepte pas la défaite peu importe le pointage. Je sais que mes coéquipiers feront toujours le nécessaire pour aller chercher la victoire, a expliqué McEwen après le match.

Rappelons que les hommes de James Derouin ont connu une saison somme toute décevante en terminant 8es sur 10 équipes avec une fiche de 8 victoires et 12 défaites. Malgré tout, les BlackJacks étaient qualifiés d'office pour le carré d'as avant même le coup d'envoi de la saison à titre d'équipe hôtesse du tournoi.

L'équipe ottavienne a tout de même conclu sa saison sur une séquence de trois victoires, dont une contre les Honey Badgers.

C'était probablement une bonne chose qu'on ait perdu contre eux la dernière fois. Ça nous a permis de voir où étaient nos faiblesses contre eux. Ils sont les seuls à avoir marqué plus de 100 points contre nous cette saison, mais ce soir on les à limiter à 72 points : ça c'est notre type de basketball, a souligné M. Schmidt.

Dans l'autre demi-finale, présentée vendredi après-midi à la Place TD, les Shooting Stars de Scarborough sont revenus de l'arrière pour l'emporter 93 à 81 contre les River Lions de Niagara. Jalen Harris et Kameron Chatman ont mené la charge pour les vainqueurs avec 22 points chacun.

Les Honey Badgers ont donc rendez-vous avec les Shooting Stars dimanche après-midi, dès 16 h à la Place TD, pour disputer le titre de grands champions de cette saison 2022 de la LÉCB.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !