•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alerte Amber : le suspect et la mère auraient franchi illégalement la frontière américaine

Photo de Benjamin Martin Moore à la conférence de presse de la GRC.

Benjamin Martin Moore a été arrêté mardi dernier au Dakota du Sud.

Photo : CBC/Adam Hunter

Radio-Canada

Benjamin Martin Moore, le principal suspect dans la disparition de deux jeunes enfants ayant conduit au déclenchement de l’alerte Amber en Saskatchewan au début de la semaine, serait entré illégalement aux États-Unis avec ces derniers et leur mère.

Selon le Service américain des douanes et de la protection des frontières (CBP), ils ont franchi la frontière américaine à travers le Montana, en traversant une clôture en fil barbelé près du poste-frontière de Turner.

L'agence n'a pas fourni de détails concernant l'heure ou la date du passage de la frontière.

Par voie de communiqué, le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis affirme que des agents du poste de la patrouille frontalière de Havre, au Montana, ont retrouvé un morceau de clôture découpé lors de leurs patrouilles.

Benjamin Martin Moore a été appréhendé grâce à l'aide et à la coopération de plusieurs organismes et il est actuellement en détention dans l'attente de poursuites judiciaires, indique le CBP.

Arrêtés sur un terrain de camping

Selon la GRC, les autorités américaines ont trouvé le suspect, la mère et les enfants au Glencoe Camp Resort dans la ville de Sturgis, en Saskatchewan, à plus de 930 kilomètres de leur domicile à Eastend, en Saskatchewan.

Selon le shérif du comté de Meade, Ron Merwin, ces derniers se sont rendus au rassemblement annuel de motocyclettes de Sturgis, à laquelle participaient plus d'une centaine de personnes. Plusieurs des participants logeaient dans les terrains de camping de la région.

Nous avons tous commencé à vérifier les endroits où les gens logeaient et les terrains de camping, et nous avons eu la chance de trouver l'un des terrains de camping où ils logeaient.

Benjamin Martin Moore s'était présenté comme un agent de sécurité du centre de villégiature. La présence des enfants sur les lieux a éveillé des soupçons, confie un participant du rassemblement annuel, Brian Lester à La Presse canadienne à Sioux Falls.

J'ai été choqué qu'un parent puisse penser qu'il n'y a pas de mal à amener un enfant au rassemblement, surtout sur ce terrain de camping, déclare-t-il.

Benjamin Martin Moore toujours en détention aux États-Unis

Les deux enfants visés par l'alerte Amber lancée lundi en Saskatchewan sont toujours aux États-Unis, en sécurité, selon des autorités du Dakota du Sud.

Quant à leur mère et à Benjamin Martin Moore, ils sont encore en détention aux États-Unis. Ils ont été arrêtés à Dakota du Sud.

La GRC affirme qu'elle travaille avec les autorités américaines pour coordonner le retour du suspect au Canada, mais qu'aucune date n'a été confirmée.

Aucune accusation supplémentaire n'a été portée, mais l'enquête se poursuit, dit la GRC, ajoutant que la mère n'a pas été accusée au Canada.

Avec les informations de Theresa Kliem et Sasha Teman

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !