•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mosaïcultures : les commerçants de Sillery « en prendraient chaque année »

Des passants marchent sur le trottoir de l'avenue Maguire à Québec.

L'avenue Maguire profite des touristes qui visitent les Mosaïcultures

Photo : Radio-Canada

Louis-Philippe Arsenault

Lancée en grande pompe au début de l'été, l'exposition des Mosaïcultures présentée au parc du Bois-de-Coulonge est une « bouffé d'air frais » pour le secteur Sillery, selon des commerçants.

Le restaurant le Saint-Germain situé à quelques centaines de mètres du parc du Bois-de-Coulonge connaît un achalandage record cet été.

La terrasse de l'établissement du chemin Saint-Louis est très souvent remplie à l'heure du dîner par une clientèle qui vient d'un peu partout, indique le propriétaire, Marc Saint-Germain.

« Disons qu'on n’est pas habitués de recevoir des évènements juste à côté de chez nous. »

— Une citation de  Marc Saint-Germain, propriétaire du restaurant Saint-Germain

Si ce restaurateur en profite cette année, il souhaiterait que les acteurs décisionnels poursuivent sur cette lancée.

C'est sûr qu'on aimerait que la Ville de Québec décentralise un peu ses activités. Tout se passe à partir de la rue Cartier vers le Vieux-Québec. Ici des évènements, il y en a très peu.

Même son de cloche du directeur général de la Société de développement commercial Maguire.

Il y a un positionnement à faire dans l'industrie touristique de la région de Québec pour faire en sorte que davantage de projets d'attraits touristiques soient mis en lumière à l'extérieur des quartiers centraux, indique Bruno Salvail.

La venue du pape n'a pas profité aux Mosaïcultures

La visite du souverain pontife à Québec, fin juillet, a créé un creux d'achalandage, soutient Mosaïcultures Québec 2022.

La visite du pape a freiné énormément les gens qui venaient à Québec. Cette semaine-là, on a eu une baisse, mentionne le directeur des communications de Mosaïcultures Québec, Jacques Ouimette.

Des visiteurs contemplent les sculptures végétales.

Les visiteurs sont au rendez-vous, selon l'organisation de Mosaïcultures Québec 2022.

Photo : Radio-Canada

L'organisation, qui refuse de dévoiler les données d'achalandage, a toutefois confiance d'attirer quelques centaines de milliers de visiteurs d'ici à la clôture de l'exposition, le 10 octobre prochain. L'objectif fixé est de 725 000.

M. Ouimette s'attend toutefois à connaître une belle deuxième moitié de saison, alors que la floraison est à son apogée. L'équipe mise aussi sur les sorties scolaires et la saison des croisières. La prévente est très forte, assure-t-il.

Depuis l'ouverture des Mosaïcultures, 60 % des visiteurs proviennent de l'extérieur de la ville de Québec, dont 18 % sont domiciliés à l'extérieur de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !