•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cruauté animale : l’un des chatons rescapés à Sherbrooke se porte bien

Un petit chaton blanc.

Mitaine a maintenant un nouveau foyer et se remet bien de ses blessures.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

L’histoire d’un des trois chatons rescapés plus tôt cette semaine à Sherbrooke finit bien. Il a trouvé un nouveau foyer et se remet très bien de ses blessures.

Rappelons que mardi, trois chatons auraient été lancés d'un véhicule en mouvement dans différents secteurs de la ville

D'abord dans le secteur de la rue Galt Ouest, sur le pont Jacques-Cartier et du côté de la rue McGregor. Les trois chatons, rapidement en l'espace de 30 minutes, ont été retrouvés par des citoyens et ont été portés à la SPA [Société protectrice des animaux]. L'un des chatons n'a pas survécu. Le deuxième est dans un état stable et est gardé à la SPA. Le troisième a été trouvé rapidement par un bon samaritain, raconte le porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS) Martin Carrier. 

Ce bon samaritain, qui a préféré ne pas être nommé, a tout de suite amené le chaton à la clinique vétérinaire Cœur de Sherbrooke, où il était déjà client.

Le chaton d'environ 10 semaines était mal en point, raconte la vétérinaire qui l’a opéré jeudi. Il y avait sa patte arrière gauche qui était dans un angle un peu bizarre, il avait des petites plaies un peu partout sur le menton entre autres, sur ses pattes arrière. Il était un peu déshydraté aussi, explique la Dre Pénélope Landry.

Devant l'ampleur des blessures à la patte du félin, l’équipe vétérinaire a fini par décider de l'amputer. L’opération coûte habituellement environ 1000 $. La clinique, touchée par cette histoire, a offert un rabais de 300 $, et le bon samaritain a accepté de débourser 700 $. 

Le chaton s’est vite remis sur pied après l’intervention. C'est surprenant à quel point il s'en est remis. Dès son réveil, on l’a mis à terre en arrière et il courait partout. Plus ils sont jeunes, plus ils s'adaptent vite. On n'a aucune inquiétude pour son rétablissement. Ça s'enligne déjà très bien, se réjouit la Dre Landry.

Le chaton a maintenant un nom, Mitaine, et un nouveau foyer.

Dre Pénélope Landry devant les radiographies de Mitaine.

La Dre Pénélope Landry a opéré Mitaine. Elle qualifie son rétablissement de « surprenant ».

Photo : Radio-Canada / Marion Bérubé

Le SPS cherche toujours des témoins 

L’enquête se poursuit pour trouver qui aurait lancé les chatons. Le Service de police de Sherbrooke (SPS) cherche par ailleurs toujours des témoins de l'incident.

On espère que quelqu'un aurait pu voir, par exemple, une marque de véhicule, une couleur, un individu. Ou encore, si vous avez comme voisin quelqu'un qui avait trois petits chatons mardi et qui mercredi, n'avait plus ses trois petits chatons blancs. [...] Une petite piste peut nous aider à faire avancer l'enquête, soutient Martin Carrier. 

Toute personne qui détient des détails sur ces événements sont invités à communiquer avec les policiers au 819 821-5555 ou avec la Société protectrice des animaux de l’Estrie au 819 821-4727, poste 110.

Avec les informations de Marion Bérubé 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !