•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aînés arnaqués à Winnipeg : deux femmes ontariennes arrêtées

Une voiture du Service de police de Winnipeg en stationnement dans la ville.

Le 29 juillet, les policiers de Winnipeg ont arrêté une femme de 18 ans, originaire de North York, dans la banlieue de Toronto, et une autre de 25 ans, de l’île Walpole, située dans le sud de l’Ontario.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Deux jeunes femmes originaires d’Ontario ont été arrêtées par la police de Winnipeg pour avoir monté une série d’escroqueries visant spécifiquement les aînés.

À la fin du mois de juillet, le Service de police de Winnipeg affirmait avoir constaté une augmentation importante des signalements locaux d'escroquerie ciblant des aînés.

Le 29 juillet, les policiers de Winnipeg ont arrêté une femme de 18 ans, originaire de North York, dans la banlieue de Toronto, et une autre de 25 ans, de l’île Walpole, située dans le sud de l’Ontario. Toutes deux ont été appréhendées dans une résidence de l’avenue Somerville, du quartier Fort Garry, à Winnipeg, selon un communiqué de la police publié vendredi.

Pendant 10 jours, les suspectes ont escroqué neuf personnes âgées pour environ 100 000 $. Elles ne connaissaient pas les victimes auparavant, précise le communiqué.

Les deux jeunes font face à de multiples chefs d’accusation, pendant que la police poursuit son enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !