•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Forget de nouveau candidat pour le PQ dans Côte-du-Sud

Michel Forget, candidat du Parti québécois dans la circonscription de Côte-du-Sud.

Michel Forget, candidat du Parti québécois dans la circonscription de Côte-du-Sud

Photo : Courtoisie de Michel Forget

Michel Forget sera le candidat du Parti québécois pour un deuxième scrutin consécutif dans la circonscription de Côte-du-Sud le 3 octobre prochain. La direction du parti a confirmé sa nomination jeudi.

Au cours des prochaines semaines, le candidat péquiste tient à mettre en avant des questions comme le maintien des soins de santé dans la région. Selon lui, ce dossier inquiète de nombreux résidents de sa circonscription. À l'heure actuelle, les Magnymontois sont tout aussi préoccupés par le maintien de certains services que les Pocatois.

De nombreux dossiers n'ont pas avancé au cours des quatre dernières années, croit Michel Forget.

Il souhaite par ailleurs que les électeurs de sa circonscription lancent un message clair à la députée actuelle et candidate de la CAQ, Marie-Eve Proulx, quant aux allégations de harcèlement psychologique.

« J'espère que les électeurs de Côte-du-Sud pourront se prononcer sur ses agissements lors du scrutin du 3 octobre. »

— Une citation de  Michel Forget, candidat péquiste dans Côte-du-Sud

Outre Marie-Eve Proulx, Michel Forget retrouvera un autre opposant de l'élection de 2018, le candidat de Québec solidaire Guillaume Dufour.

À l'issue du dernier scrutin provincial, Marie-Eve Proulx avait été élue avec 53,5 % des voix. Le libéral Simon Laboissonnière avait quant à lui récolté 21,9 % des appuis. Le solidaire Guillaume Dufour (11,1 % des voix) et le péquiste Michel Forget (10,1 %) avaient fermé la marche. Toutefois, selon le candidat péquiste, les résultats du 3 octobre prochain pourraient être bien différents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !