•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le virus de la polio détecté dans les eaux usées à New York

Une particule du virus de la poliomyélite.

Le virus de la polio peut causer une paralysie permanente des membres, voire la mort dans certains cas.

Photo : AP

Agence France-Presse

Le virus de la polio a été détecté dans les eaux usées de la ville de New York, « ce qui indique que le virus circule probablement localement », ont prévenu vendredi les autorités sanitaires de la ville, appelant les habitants à se faire vacciner s'ils ne le sont pas déjà.

La détection du virus de la polio dans des échantillons d'eaux usées de la ville de New York est inquiétante, mais pas surprenante, a déclaré dans un communiqué Mary Bassett, une responsable sanitaire de l'État.

Mi-juillet, un cas de polio avait été enregistré dans le comté de Rockland, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Manhattan. Il s'agissait du premier cas de polio dans le pays depuis près d'une décennie.

Des traces du virus avaient ensuite déjà été retrouvées dans les eaux usées de ce comté et d'un autre à proximité.

Pour chaque cas de la maladie identifié, plusieurs centaines pourraient rester non détectés, a prévenu Mary Bassett. Ces personnes ne développant pas de symptômes peuvent malgré tout transmettre la maladie.

La polio, maladie virale extrêmement contagieuse et touchant notamment les enfants, peut causer une paralysie permanente des membres, voire la mort dans certains cas.

Le risque pour les New-Yorkais est réel, mais se défendre est si simple : faites-vous vacciner contre la polio, a appelé Ashwin Vasan, chargé de la santé à la mairie.

Seuls 86 % des enfants de la ville de New York entre 6 mois et 5 ans ont reçu trois doses du vaccin, selon un communiqué des autorités, quelque 14 % d'entre eux n'étant ainsi pas entièrement protégés.

Un site de vaccination gratuite ou à bas coût a été mis en place pour les enfants.

Des experts des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont été envoyés dans l'État pour aider aux opérations de dépistage et de vaccination.

Les conséquences de la polio sont dévastatrices et irréversibles, et ces derniers développements sont un sujet de préoccupation, ont écrit les CDC.

La maladie a pratiquement été éradiquée dans le monde. Mais en juin, les autorités britanniques avaient annoncé avoir détecté des traces d'une forme de polio dans une station d'épuration du nord-est de Londres. La vaccination des enfants y a été renforcée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !