•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plage du lac Lyster est maintenant accessible aux personnes à mobilité réduite

Le mont Pinacle et le lac Lyster.

Le lac Lyster

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un nouveau tapis a été installé à la plage du lac Lyster, à Coaticook, pour permettre aux personnes en fauteuil roulant d'accéder à la plage.

Ce tapis relie le stationnement au lac et offre une surface solide et rugueuse pour faciliter les déplacements. La Ville de Coaticook a été l'instigatrice des travaux.

« Ça nous donne la chance d’aller à l’eau, parce que sans ça, avec le sable qu'il y a tout le temps sur le bord des lacs, les fauteuils roulants se trouvent à s’enfoncer dans le sable et ça nous empêche de circuler librement. »

— Une citation de  André Veilleux, président de l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook

Le président de l'Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook, André Veilleux, explique que l'adaptation nécessite tout de même qu'une personne en fauteuil roulant soit accompagnée. Quand on dit que c’est une adaptation pour une personne à mobilité réduite, il faut comprendre que cette personne-là va se déplacer avec de l’aide. Une adaptation pour personne handicapée ferait en sorte que la personne va pouvoir avoir accès à l’eau toute seule.

Lors de son passage à l'émission Par ici l’info, M. Veilleux a rappelé qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer l'accès aux lieux publics pour les personnes en fauteuil roulant. Je vous dirais qu’il y a 50 % des endroits [qui sont adaptés], et même, je minimise mon chiffre. On parle de l'accès en fauteuil roulant, mais il faut aussi penser aux toilettes, a-t-il donné à titre d’exemple.

M. Veilleux espère que le parti politique au pouvoir pourra aider les commerçants à rendre les lieux plus accessibles aux personnes en situation de handicap dans le futur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !