•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi les feux d’artifice nous plaisent-ils autant?

Des feux d’artifice devant la ville de Québec

Les Grands Feux Loto-Québec illuminent le ciel de la Capitale-Nationale tous les jeudis soir.

Photo : Radio-Canada

Au moins une fois par semaine, depuis le 21 juillet, ils illuminent le ciel pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Les Grands Feux Loto-Québec battent leur plein. Mais pourquoi nous émerveillent-ils tant? La réponse se trouve dans notre cerveau, temple de nos émotions.

Nombreux sont celles et ceux qui perçoivent les feux d’artifice comme un spectacle.

On les associe à une émotion positive. Plus cette émotion est puissante, plus on va s’en souvenir, explique le Dr Claude Rouillard, professeur associé à la retraite au département de psychiatrie et de neurosciences de l’Université Laval.

Encore trois spectacles à découvrir

Visuellement, un feu d’artifice en met plein les yeux. Sur le plan sonore, ça pétarade. Surtout à la fin, lorsque ça éclate de toute part. De quoi marquer les esprits.

Aussi, un feu monopolise l’attention. On ne peut pas regarder ailleurs, on ne peut pas penser à autre chose, on ne parle pas. On est concentré sur un élément, notre cerveau l’enregistre et le met en mémoire, souligne le professeur.

Un homme en entrevue face caméra avec le fleuve Saint-Laurent en arrière-plan.

Le Dr Claude Rouillard indique que plus l'émotion positive est forte, plus la personne qui la ressent aura de plaisir.

Photo : Radio-Canada

Parce que chaque individu est unique, chacun sera marqué différemment par le même feu d’artifice, aura remarqué des détails différents. Certains seront plus sensibles à l’harmonie des couleurs, d’autres aux sons.

Les grands feux Loto-Québec se poursuivent jusqu’au 1er septembre. Il reste trois spectacles programmés, visibles depuis Québec et Lévis.

D'après les informations de Pascale Lacombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !