•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau règlement pour des victimes de la pyrrhotite

Une maison surélevée dont les fondations sont en train d'être changées.

De nombreuses maisons en Mauricie sont aux prises avec des problèmes de pyrrhotite.

Photo : Radio-Canada

Certains propriétaires de maison aux prises avec la pyrrhotite peuvent enfin crier victoire. Un règlement à l'amiable est survenu pour deux nouveaux groupes de victimes de la pyrrhotite.

Les propriétaires visés par cette entente sont ceux de la vague 2A et 2C. Cela concerne respectivement les maisons construites entre 1996 et 2003, puis en 2007 et 2008.

En mai dernier, une entente similaire avait été conclue pour les 497 bâtiments regroupés dans la vague 2B.

Ça avait mis la table pour tous les autres règlements résidentiels qui étaient visés par des procédures judiciaires, a expliqué Me Pierre Soucy, un avocat qui représente des victimes de la pyrrhotite, en entrevue à Toujours le matin.

Le dossier des victimes de la pyrrhotite n’est pas réglé pour autant. Me Soucy espère qu’un procès aura lieu en mai prochain concernant les bâtiments commerciaux et les multilogements.

Ces bâtiments font partie d'un autre groupe, puisque les bâtiments résidentiels ont des sous-sols, mais les autres ont des fondations remblayées à l'intérieur et l’extérieur.

L’opinion des experts [est] qu’il pourrait y avoir un comportement un peu différent à l’égard du béton de ces propriétés-là, ajoute Me Soucy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !