•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Magogoise au Défi kayak Desgagnés

Des participants au Défi kayak 2017 en pleine action.

Les participants du Défi kayak Desgagnés (Archives)

Photo : Facebook/Défi kayak

Radio-Canada

Ce sont 160 participants qui prendront part au huitième Défi kayak Desgagnés au cours des quatre prochains jours. Cette expédition de 250 km se déroule sur le fleuve Saint-Laurent, entre Montréal et Québec. La Magogoise Hélène Philion s'aventurera sur ce cours d'eau pour l'occasion.

Il s’agit d’une campagne de financement au profit de l'organisme Jeunes musiciens du monde. L'événement a déjà dépassé son objectif de 350 000 $, puisque plus de 400 000 $ ont été amassés. Selon Mme Philion, il s'agit d'un record, autant pour la campagne de financement que pour la participation. Cette dernière se réjouit de cette nouvelle.

« C’est des jeunes que l’on sort souvent d’environnements qui [ne sont] pas favorables pour leur développement en leur offrant des cours de musique, ici au Québec, mais aussi ailleurs dans le monde. »

— Une citation de  Hélène Philion, kayakiste

Les participants effectueront des journées de 60 à 70 km. Ce qui est énorme. On appelle ça un défi, car il y a beaucoup de nouveaux kayakistes qui n’ont pas trop d’expérience, mentionne Mme Philion. Les nouveaux participants ont pu profiter de cours et d'un programme d'entraînement pour prendre part au défi.

La Magogoise considère que c’est un privilège de pouvoir naviguer sur le fleuve en toute sécurité. Celle qui a plusieurs années d’expérience dans ce sport encadrera les participants.

« Le fleuve a ses particularités, le courant, le vent, les marées, les bouées, toute la navigation maritime, donc cela prend des gens qui sont habitués à naviguer et qui ont vraiment des habiletés pour être capables de faire les bons choix de navigation sur le fleuve. »

— Une citation de  Hélène Philion, kayakiste

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !