•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qualité de l’air : les préfets de l’Abitibi-Témiscamingue appuient Rouyn-Noranda

Claire Bolduc, posant pour la caméra dans un studio de Radio-Canada.

La préfète de la MRC du Témiscamingue, Claire Bolduc.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

Radio-Canada

Les députés et les préfets de l’Abitibi-Témiscamingue ont rencontré le directeur national de la santé publique, le Dr Luc Boileau, jeudi à Rouyn-Noranda.

En entrevue à l'émission Ça vaut le retour, Claire Bolduc, préfète de la MRC du Témiscamingue, a souligné que la région a tenu à manifester sa solidarité envers la Ville de Rouyn-Noranda et sa préoccupation dans le dossier de la qualité de l’air.

« On est une région minière. Il ne faut jamais l’oublier. Cette situation peut avoir des impacts sur tout le secteur minier. On voulait manifester qu’on prend acte du dossier et de toute l’importance qu’il faut y apporter et on est bien entendu en appui avec la Ville de Rouyn-Noranda. »

— Une citation de  Claire Bolduc, préfète de la MRC du Témiscamingue

Mme Bolduc réalise que le dossier de la qualité de l'air à Rouyn-Noranda peut avoir un impact sur l'attractivité de toute l’Abitibi-Témiscamingue, mais l'inquiétude des citoyens doit être priorisée.

Toutes les MRC de la région ont déployé des stratégies d’attractivité. Est-ce que ce genre de nouvelle qui dure et qui dure dans le temps est de nature à compromettre tous les efforts qu’on a faits? Nous, ça nous préoccupe. Mais globalement, la première préoccupation, ce sont les inquiétudes de la population, a-t-elle signalé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !