•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison de traversées du CNM Évolution prend fin de façon prématurée

Le traversier CNM Évolution entre au port de Rimouski.

Le CNM Évolution (archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

Hilaire Journeault, le propriétaire du navire CNM Évolution, qui relie Rimouski à Forestville, met fin de façon prématurée à la saison de la traverse en raison de pertes financières.

Il affirme avoir perdu 100 000 $ depuis le début de la saison en raison de la flambée du prix du carburant.

La saison devait se poursuivre jusqu'au 15 septembre.

La mairesse de Forestville, Micheline Anctil, confirme que la saison est bien terminée. Il n'y aura pas de bateau de remplacement, fait-elle savoir.

Ce qui aurait fait la différence, ajoute-t-elle, ça aurait été un programme de subventions, pour l'aider au niveau du carburant. Mais ça n'existe pas, ce programme, au niveau gouvernemental ni au niveau de nos municipalités et villes.

Quant au maire de Rimouski, Guy Caron, il confirme qu’il collabore avec la mairesse pour la relance de la traverse.

La décision de Rimouski et de Forestville, de lancer un appel d’intérêt pour trouver un opérateur qui puisse éventuellement opérer la traverse de façon fiable et viable, est tout à fait justifiée, estime-t-il. On espère avoir de bonnes nouvelles cet automne.

Les traversées ont été annulées à plusieurs reprises cet été, parfois en raison de bris mécaniques, de conditions météorologiques défavorables ou encore de manque de main-d'œuvre.

En juin, le propriétaire du bateau a lancé un appel à l’aide pour que les élus fassent pression sur le gouvernement. Il souhaitait obtenir une aide financière d'environ 300 000 $ afin de réduire le déficit prévu en raison de la hausse du prix du carburant.

Avec les informations de Gabriel Paré Asatoory

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !