•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jenny Motkaluk attaque encore Glen Murray et ne dévoile pas son programme électoral

Jenny Motkaluk, le 11 août 2022.

Jenny Motkaluk n'a toujours pas révélé son programme de campagne pour se faire élire à la tête de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Radio-Canada

Jenny Motkaluk, qui se présente à la mairie de Winnipeg, a critiqué une seconde fois en 16 jours son rival Glen Murray pour avoir omis de déclarer ses dépenses de campagne lorsqu’il a tenté de devenir chef du Parti vert du Canada.

Celle qui se présente pour la deuxième fois à la mairie de la capitale manitobaine avait déjà attiré l’attention sur ce dossier le 26 juillet dernier.

Glen Murray, qui a été maire de Winnipeg de 1998 à 2004, avait terminé quatrième dans la course à la direction du Parti vert en 2020. Il avait jusqu'au mois d’avril 2021 pour déposer les dépenses de cette campagne.

Jeudi matin, Jenny Motkaluk a réuni les journalistes à l’hôtel de ville pour demander à Glen Murray de divulguer s'il fait l'objet d'une enquête fédérale pour avoir dépassé cette échéance.

Il ne respecte pas la loi et il se moque des processus démocratiques. Voici quelqu’un qui pense qu’il devrait être le chef de la Ville et qui pense que les règles ne s’appliquent pas à lui, a déclaré la candidate au sujet de son adversaire.

Un retard reconnu

Déjà en juillet, Heather Mack, l’agente officielle de la campagne de Glen Murray pour le Parti vert, avait reconnu le retard et déclaré qu'un bénévole avait supprimé les fichiers initiaux.

Elle avait ajouté qu'elle avait été forcée de retrouver les reçus et que les dépenses étaient examinées par un vérificateur tiers avant d'être soumises à Élections Canada.

Tout est en possession des auditeurs tiers. Glen Murray ne fait pas l'objet d'une enquête, a-t-elle répété jeudi.

Jenny Motkaluk ne divulgue pas encore sa plateforme

Malgré le fait que Jenny Motkaluk a tenu deux conférences de presse en deux semaines, elle n’a toujours pas révélé sa plateforme électorale. Elle compte la rendre publique seulement en septembre.

Par ailleurs, plus de trois mois après le début de la campagne électorale qui doit durer six mois, elle n’a fait aucune annonce ni promesse concernant sa vision et ce qu’elle ferait si elle était élue le 26 octobre.

Pressée par les journalistes, elle a une nouvelle fois répété jeudi qu’elle attend la fin du long week-end de septembre pour donner des détails, affirmant que les électeurs ne font pas attention à la politique en été.

Je dévoilerai mon programme quand les Winnipégois seront de retour de leurs vacances d’été, a-t-elle dit.

À l’heure actuelle, 14 candidats sont en lice pour la mairie. L’élection aura lieu le 26 octobre.

Avec des informations de Bartley Kives

Élections municipales au Manitoba

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !