•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Risque d’incendie toujours élevé et veille d’orages violents pour l’intérieur de la C.-B.

D'imposants éclairs illuminent le ciel.

Une veille d'orages violents est en vigueur dans l'intérieur de la Colombie-Britannique. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Eric Foss

Radio-Canada

Une grande partie de l’intérieur de la Colombie-Britannique fait l’objet d'une veille d'orages violents, jeudi, alors qu'un système météorologique instable arrive vers le nord depuis les États-Unis et amplifie le risque d'incendie.

Environnement Canada a publié des veilles d'orages violents pour une grande partie de la région, de Prince George jusqu'à la vallée de la Similkameen, à l'Okanagan et aux Kootenays.

Les conditions sont propices à la formation d'orages violents pouvant produire des rafales fortes, de la grêle de grosse taille et de la pluie forte , dit l'agence météorologique.

« Tout orage qui se formera s'accompagnera probablement de nombreux éclairs. Les pluies torrentielles causeront probablement des crues soudaines et une accumulation d'eau sur les routes. »

— Une citation de  Environnement Canada

Le risque d'incendie dans cette zone est généralement élevé, avec des poches de risque extrême dans la région West Kootenay.

Un danger d'incendie élevé ou plus signifie que les combustibles forestiers sont très secs et que de nouveaux incendies pourraient démarrer facilement, brûler vigoureusement et défier les mesures d'extinction des incendies, selon la province.

800 éclairs sur l’île de Vancouver

Mercredi, la foudre a déclenché au moins 10 nouveaux incendies dans le nord et le centre de l'île de Vancouver. Un porte-parole du Centre des incendies de la côte, Coastal Fire Center, a déclaré que les autorités avaient recensé plus de 800 éclairs à 15 h.

Neal McLoughlin, surintendant des services prédictifs de BC Wildfire Service, a expliqué mercredi que des équipes surveillent les conditions météorologiques en provenance des États-Unis.

Le temps pourrait apporter des vents violents qui pourraient accélérer la propagation des incendies actifs, sans apporter beaucoup de pluie.

« Bien que [la pluie] puisse atténuer les conditions pendant un jour ou deux, nos indices vont continuer à grimper et il n'y aura pas assez de pluie pour éteindre les incendies. »

— Une citation de  Neal McLoughlin, surintendant des services prédictifs, BC Wildfire Service

Retour à la maison des habitants d’Olalla

Le district régional d'Okanagan-Similkameen a mis fin à l'ordre d'évacuation dont faisait l'objet la communauté d'Olalla en raison de l'incendie de Keremeos Creek, au sud-ouest de Penticton.

Les résidents peuvent retourner chez eux, mais sont tout de même sous alerte d'évacuation.

Environnement Canada explique que les orages prévus jeudi sont susceptibles de souffler des vents de 80 km/h, des conditions qui, selon le service des incendies de forêt, pourraient compliquer les travaux sur l'incendie qui menaçait Olalla.

L'incendie reste incontrôlé et, bien que le district régional d'Okanagan-Similkameen ait annulé près de la moitié des quelque 500 ordres d'évacuation couvrant les propriétés les plus proches de l'incendie, 273 restent en place dans la région.

Près de 400 propriétés sont aussi sous alerte d'évacuation, ce qui signifie que les habitants doivent être prêts à partir à tout moment.

Le district a déclaré que les alertes d'évacuation pour les habitants du village voisin de Keremeos avaient été levées, mais la station d'Apex Mountain et les maisons environnantes restent sous ordre d'évacuation.

Des renforts de l'Alberta sont arrivés

Jeudi, des renforts de l’Alberta sont arrivés pour combattre les feux de Maria Creek et Keremeos Creek. Ces équipes soutiendront les équipes locales avec une action soutenue qui peut signifier l'extinction des incendies, les opérations de brûlage, l'installation de pompes et de conduites flexibles et l'évacuation du combustible, a annoncé BC Wildfire sur Twitter.

L'autoroute 3A, qui traverse la vallée où les équipes tentent de contrôler le feu de forêt, reste fermée.

Jeudi soir, sept incendies de forêt sont considérés comme étant d'intérêt à travers la Colombie-Britannique, c'est-à-dire des incendies particulièrement visibles ou présentant un risque pour la sécurité publique.

L'incendie près de Lytton n'est plus considéré comme d'intérêt, près d'un mois après avoir commencé à brûler.

Un nouvel incendie près de Chetwynd, appelé incendie du lac Hasler, est désormais un incendie d'intérêt. BC Wildfire explique que l'incendie, bien que d'une superficie inférieure à 1 kilomètre carré, est très visible depuis l'autoroute 97.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !