•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est un départ pour le projet d’habitation pour étudiants autochtones à Trois-Rivières

12 personnes prennent une pelletée de terre.

La première pelletée de terre a été donnée ce matin.

Photo : Radio-Canada

Si tout se passe sans encombre, les étudiants issus des Premières Nations auront accès à 42 logements qui leur seront spécialement destinés à l’automne 2023 à Trois-Rivières. La première pelletée de terre a été effectuée pour la construction du projet qui dépasse le simple immeuble à logements. Ce sera également la mise en place d’un milieu de vie pour favoriser la réussite scolaire des étudiants.

À l’émission Toujours le matin, le directeur de la Société immobilière du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec, Laurent Odjick, explique que de nombreux étudiants doivent quitter leur communauté pour poursuivre leurs études postsecondaires, ce qui représente plusieurs défis pour eux.

Quand on se met dans la peau d’un jeune Atikamekw de Manawan, Wemotaci, son premier enjeu, c’est souvent la langue. [...] D’avoir la chance de venir en ville, d’étudier dans un milieu où les gens autour de lui au quotidien parlent sa langue, en partant, ça lui enlève une barrière. Il se retrouve avec les siens, il se retrouve dans un milieu culturel qui lui ressemble. Il confie que l’objectif premier de ce projet est d’augmenter le taux de diplomation.

Le projet estimé à 36 millions de dollars dépasse le simple immeuble à logements. La société immobilière souhaite créer un milieu de vie pour les étudiants. Il y aura des services de première ligne, l’aide aux devoirs, l’aide psychologique. Il y aura aussi d’autres services, on parle d’activités culturelles, il va y avoir des salles polyvalentes, des salles d’étude, des cuisines collectives, décrit Laurent Odjick. Le Centre d’amitié autochtone quittera le centre-ville de Trois-Rivières pour s’y installer.

Maquette d'un édifice à logement.

L'immeuble à logements sera situé sur la rue Laurent-Létourneau, à Trois-Rivières

Photo : Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec

Alys Quoquochi du Conseil des Atikamekw de Wemotaci croit que ce projet pourrait aider les jeunes Autochtones. Ça peut être difficile de partir [vers] un nouvel endroit, jamais vraiment vécu dans une ville également. Justement, le Centre d’amitié qui est tout proche, pour eux c’est l’idéal, pour une personne qui quitte pour la première fois une communauté.

C’est le deuxième projet du genre au Québec. L’autre projet pilote est à Sept-Îles, où on construit en ce moment un immeuble de 32 logements.

L’immeuble sera construit sur la rue Laurent-Létourneau, près de la piste cyclable et de l’Université. Les travaux de construction devraient être terminés à l’automne 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !