•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elliot Lake change de cap pour un nouveau centre culturel

L'auditorium de l'ancien centre civique Lester B. Pearson. Trois ans après l'effondrement du toit, la ville d'Elliot Lake tente toujours de remplacer l'édifice.

L'auditorium de l'ancien centre civique Lester B. Pearson. Trois ans après l'effondrement du toit, la ville d'Elliot Lake tente toujours de remplacer l'édifice.

Photo : Ville d'Elliot Lake

Radio-Canada

La ville d'Elliot Lake change ses plans en ce qui a trait à l’aménagement d’un nouveau centre culturel de plusieurs millions de dollars, après ne pas avoir réussi à obtenir le financement nécessaire de la province.

Lundi soir, le conseil municipal d’Elliot Lake a mis en veilleuse le projet qui devait remplacer le centre civique Lester B. Pearson, qui a été démoli en 2020 après qu’une partie du toit se soit effondré l’année précédente.

Le projet estimé à 19 millions de dollars comprenait notamment l’aménagement d’une salle de théâtre et d’un musée.

La municipalité utilisera plutôt une partie de l'indemnité d'assurance de 4 millions de dollars, ainsi que 750 000 $ de financement de FedNor, et dépensera 3,6 millions de dollars pour convertir un ancien cinéma du centre-ville en un centre artistique, qui hébergera les organismes culturels de la communauté.

Ce n'est pas la solution à laquelle nous voulions arriver, mais je pense que c'est la meilleure solution que nous ayons sous la main, a déclaré la conseillère municipale Sandy Finamore, qui a dénoncé le manque de soutien de la province.

Je ne sais pas ce que nous devons faire pour leur demander de ne plus nous ignorer. Ils viennent de distribuer de l'argent à Sault-Sainte-Marie qui n'a même pas été demandé, a-t-elle affirmé.

La majorité des conseillers municipaux ont affirmé qu’ils ne veulent pas renoncer à l'idée de construire un jour un nouveau centre artistique.

Le centre Lester B. Pearson.

Le centre civique Lester B. Pearson a été démoli au début de 2020 après qu'une partie du toit se soit effondrée l'année précédente.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Le conseiller Chris Patrie souhaite qu'un montant minimal soit dépensé pour le centre artistique qu'il qualifie de temporaire dans l'ancien cinéma et de continuer à faire pression sur le gouvernement provincial pour obtenir du financement.

C'est vraiment difficile de s'asseoir à la table et tout le monde dit que ce n'est pas la bonne chose à faire, mais nous allons le faire, a déclaré M. Patrie, qui se présente à la mairie cet automne.

La communauté artistique mécontente

Le président du comité des arts de la municipalité, Murray Finn, se dit déçu et découragé par la nouvelle.

Selon M. Finn, les mesures supposément temporaires proposées aideront de nombreux groupes artistiques à continuer entre-temps, mais cela ne répondra pas à tous nos besoins.

Il souligne notamment qu’il n’y aura pas autant d'espace pour le studio d’art qui était initialement envisagé et que la salle de spectacle sera environ la moitié de la taille de l’ancienne.

M. Finn rappelle que l’argent des assurances devait compter comme l'apport de la municipalité au projet, ce qui facilite ensuite l’obtention de subventions d'autres paliers gouvernementaux pour la construction d’un nouvel édifice.

S'ils commencent à utiliser cela, nous n'avons pas l'effet de levier que nous avions auparavant, affirme-t-il.

Autre emplacement possible

Si le centre culturel finit par voir le jour, il se peut qu'il ne se trouve pas sur le site de l'ancien Centre Pearson, comme prévu à l'origine.

Alors que le secteur privé a démontré de l’intérêt, le conseil municipal d'Elliot Lake a voté cette semaine pour déclarer la propriété comme surplus immobilier.

Le personnel de la ville suggère que le terrain vide où se trouvait autrefois le centre commercial Algo pourrait être un emplacement possible pour le centre culturel.

Le centre commercial a été démoli peu de temps après l'effondrement de son toit en 2012 et le terrain a été acheté par la ville en 2019 pour 950 000 $.

La municipalité prévoyait la construction d’un nouveau centre sportif à cet endroit, mais elle envisage maintenant de l’aménager sur le site actuel de l’aréna Centennial.

Le maire d'Elliot Lake, Dan Marchisella, affirme qu'un nouvel aréna pourrait coûter jusqu'à 14 millions de dollars et que la ville aurait de la chance si l’aréna Centennial, âgée de 54 ans, dure trois ou quatre ans.

Il déclare être favorable à ce que la ville vende l'ancien site du centre commercial trois ans seulement après l'avoir acheté, mais précise que ce serait une décision du prochain conseil, qu'il espère diriger après les élections municipales d'octobre.

Avec les informations de CBC et de Nick Mongeon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !