•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Natalie Petitclerc, PDG du CIUSSS MCQ : « L’objectif est de faire différemment »

Une femme, derrière le micro de Radio-Canada, sourit à la caméra.

Natalie Petitclerc, présidente-directrice générale du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec

Photo : Radio-Canada / Josée Bourassa

Les défis qui attendent Natalie Petitclerc, nouvelle présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) sont énormes. Celle qui succède à Carol Filion compte revoir l’organisation du travail en misant sur la gestion de proximité pour donner un nouveau souffle aux travailleurs éprouvés.

C'est un mandat fort important, mais je ne l’accomplirai pas seule, dit Natalie Petitclerc au micro de l’émission Toujours le matin. Je veux pouvoir l’accomplir avec l’ensemble de l’équipe de direction. Mais certainement avec nos employés, nos médecins en impliquant la population.

La nouvelle PDG est à la tête du plus gros CIUSSS du Québec avec 530 000 personnes à desservir sur tout le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Elle pense qu’elle peut aider à recentrer les façons de faire pour permettre aux employés et aux médecins d’accomplir leur mission et d’avoir envie de demeurer dans le réseau.

Selon elle, l’implantation du dossier santé numérique va faire une différence. Ce n’est pas juste un dossier où l’information du patient est inscrite, c’est des outils de travail qui vont venir aider pour notre enjeu de main-d’oeuvre. D’avoir des outils de travail numérique va faire en sorte aussi que la tâche de nos employés, de nos médecins, leurs activités, leur organisation du travail va être simplifiée.

Elle compte aussi miser sur la gestion de proximité. On entend des employés qui disent effectivement : "C’est gros, je sais plus où m’adresser" et ça fait en sorte que des gens quittent. Pour moi, il va falloir avoir des stratégies pour attirer [la main-d’œuvre].

C’est en favorisant l’accomplissement personnel des travailleurs du réseau qu’elle considère qu’ils auront envie de demeurer au CIUSSS malgré les tensions et la tâche.

« On va s’assurer que les travailleurs de la santé puissent faire ce pour quoi ils sont essentiels et enlever les activités qui peuvent devenir des irritants. L’administratif pour un clinicien, ça peut être irritant, pour un médecin, ça peut être irritant. En introduisant du numérique, en ajoutant du personnel administratif, en faisant en sorte que le gestionnaire soit plus proche des employés, des médecins. »

— Une citation de  Natalie Petitclerc, PDG du CIUSSS MCQ

Natalie Petitclerc confie qu’elle marche beaucoup à travers les installations du CIUSSS MCQ, parce qu’elle aime que le personnel l'interpelle pour lui proposer de nouvelles façons de faire. Elle enregistre ces propositions. Je considère que les médecins, les employés, c’est eux autres qui sont aux premières loges. C’est eux qui vont être en mesure de nous dire quels sont les éléments d’amélioration les plus significatifs, et je suis à la recherche de solutions avec eux, qui vont amener des résultats le plus rapidement possible.

Qualité et bien-être

Je vais avoir l’obsession d’améliorer la santé et le bien-être de nos employés, dit la PDG qui va aussi se pencher sur l’environnement physique des employés. Les maisons des aînés sont une illustration d’avoir un environnement physique optimal pour l’offre de service. Nos maisons des aînés vont être informatisées également, ça va faciliter le travail de nos employés. En même temps, on veut changer l’approche.

La gestionnaire convient qu’elle devra moduler un certain nombre de services pendant le travail d’amélioration des services, mais il n'est pas question de fermer des urgences. Nos urgences, c’est intouchable, c’est comme un poste de pompier ou un poste de police, fait-elle valoir. Elle cite en exemple la réorganisation de l’urgence à La Tuque qui a dû composer avec le retrait de la main-d’œuvre indépendante.

Elle convient toutefois que revoir toutes les façons de faire, ça va nous demander [de] faire des choix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !