•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un organisme recycle des vélos tout en initiant des jeunes à la mécanique

Samuel Lacourse serre une vis sur un vélo.

Samuel Lacourse, âgé de treize ans, participe à un programme de 80 h qui lui fait vivre une première expérience de travail.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

Depuis 2005, l’organisme Action sport vélo a initié des centaines de jeunes au marché du travail et à la mécanique, en plus de recycler 25 000 vélos dans ses trois points de services.

Notre mandat de base, c’est de récupérer et de réparer des vélos et des articles de sport usagés, a expliqué la directrice des opérations chez Action sport vélo, Nicole Caron, sur les ondes de Par ici l’info.

L’organisme se donne deux missions. La première est environnementale et mise sur le recyclage. La seconde est d'ordre social. On emploie des jeunes adultes qui développent des compétences en mécanique de vélo et on les aide à intégrer le marché du travail, explique Nicole Caron.

Danyka Gaudreault participe à ce programme. Elle acquiert depuis trois mois de nouvelles compétences chez Action sport vélo, dans le cadre d'un stage de 30 semaines. Il y a beaucoup de choses à faire sur un vélo. On a l’impression de se sentir comme une mécanicienne, souligne-t-elle.

C’est une étape décisive pour savoir vers où je m’en vais. Avec ce stage-là, j’ai appris que j’aime beaucoup la petite mécanique. J’aimerais peut-être ça continuer en mécanique auto, ou en petite mécanique du genre tronçonneuse, scooter, moto, ajoute-t-elle.

Quant au jeune Samuel Lacourse, âgé de treize ans, il participe à un programme de 80 h qui lui fait vivre une première expérience de travail.  

Pour vrai, j’aime vraiment le travail d’équipe. C’est quand même le fun [...] tu ne te sens pas trop seul et tu as de l’aide, remarque-t-il. 

Yoann Denoual, qui est contremaître et formateur au point de services de Windsor depuis trois mois, se dit impressionné par les changements qui s'opèrent chez les jeunes adultes qui vivent une initiation à l'emploi au sein de l’organisme. 

Danyka Gaudreault travaille sur un vélo avec Yoann Denoual.

Le contremaître Yoann Denoual accompagne Danyka Gaudreault, une participante du programme.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

« Les progressions les plus impressionnantes, c’est en termes de confiance en soi. Que ce soit au niveau mécanique ou social avec les clients, c’est pas mal ça le plus impressionnant, et ce dont je suis le plus content. »

— Une citation de  Yoann Denoual, contremaître et formateur pour Action sport vélo

Depuis 2005, 320 jeunes adultes ont réalisé un stage chez Action sport vélo, et 70 % d'entre eux ont ensuite trouvé un autre emploi ou sont retournés aux études.

25 000 vélos recyclés

Sur les 25 000 vélos recyclés depuis 2005, environ 3800 ont été remis à neuf et revendus par l'organisme. Pour le reste, rien n’est perdu.

Ce qui n’est pas récupérable, c’est bien recyclé, soutient Nicole Caron. Les métaux sont recyclés, les pneus, les composants de caoutchouc et de plastique aussi sont traités.

La plupart des vélos récupérés par l’organisme proviennent des écocentres de la région. Toutefois, de plus en plus de personnes font des dons, selon Nicole Caron.

Elle invite les citoyens à ne pas jeter leur vélo, même s'il est rouillé ou qu’il lui manque des pièces. Cela permet à l’organisme de récupérer certains morceaux.

Les pièces, on les récupère. Elles sont toutes classées une à une, elles sont nettoyées. Quand les clients viennent ici, ils ne sont pas obligés de faire réparer leur vélo avec des pièces neuves, ils peuvent demander des pièces usagées pour n’importe quelle sorte de vélo à moindre coût, indique Nicole Caron.

En plus de son point de services de Windsor, Action sport vélo compte aussi des succursales à Valcourt et à Acton Vale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !