•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le partisan des Oilers Ben Stelter, 6 ans, a perdu sa bataille contre le cancer

Un garçon qui porte le chandail des Oilers.

Ben Stelter est mort dans la nuit du 9 au 10 août.

Photo : Mike Stelter/Twitter)

Radio-Canada

Les Oilers d’Edmonton pleurent la mort de Ben Stelter, un garçon de 6 ans atteint de cancer que l’équipe avait soutenu lors de la finale de l'Association de l’Ouest de la Ligue nationale de hockey.

Son père, Mike Stelter, a annoncé son décès sur Twitter mercredi.

Nous pleurons le décès de notre cher ami, notre partisan numéro un, notre porte-bonheur et notre source d'inspiration, ont déclaré par écrit les Oilers.

Le décès de l'enfant touche particulièrement le capitaine de l'équipe, Connor McDavid.

Ben a eu beaucoup d'impact sur l'équipe et moi-même, même si nous ne l'avons connu que pour très peu de temps. C'était un enfant extraordinaire et courageux , se souvient-il.

À l’âge de 4 ans, Ben Stelter a reçu un diagnostic de glioblastome, une forme agressive du cancer du cerveau.

Erratum

Dans une version précédente du texte, il était mentionné que Ben Stelter avait reçu son diagnostic à l'âge de 5 ans alors que c'est plutôt à l'âge de 4 ans.

Il était devenu partie importante des séries éliminatoires, assistant à plusieurs matchs de l'équipe.

« Malgré sa petite taille, l'impact de Ben sur notre équipe et sur notre communauté a été énorme.  »

— Une citation de  Équipe de hockey des Oilers d'Edmonton

Le joueur Zach Hyman garde un chaleureux souvenir de Ben Stelter, que ce soit lors des conférences de presse qu'ils ont faites ensemble ou sur la glace. Juste le voir derrière la vitre me donnait de l’énergie, car c’était juste un enfant , dit le joueur.

[Ben Stelter] nous a donné envie de continuer de gagner. [C’était une façon] de le distraire de sa maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !