•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec 21 : le chef fait le ménage

Éric Ralph Mercier, chef par intérim de Québec 21 lors d'une conférence de presse

Éric Ralph Mercier, chef par intérim de Québec 21 lors d'une conférence de presse

Photo : Radio-Canada

Un grand ménage est en cours à Québec 21, alors que le leadership du chef Éric Ralph Mercier semble de plus en plus contesté.

Un chef comme lui, je n’ai jamais connu ça dans toute ma carrière en politique municipale, lâche l'ex-directeur de cabinet de la deuxième opposition, Richard Côté.

Mardi, il a été congédié par Éric Ralph Mercier au terme d’un appel téléphonique.

De son propre aveu, la conversation houleuse a confirmé la rupture du lien de confiance entre les deux hommes.

Il m’a demandé s’il avait une chance de remporter la prochaine élection comme chef de Québec 21 et je lui ai dit : "Non." Il m’a congédié pour ma franchise, ajoute-t-il avec ironie.

Richard Côté en compagnie de Jean-François Gosselin lors d'une conférence de presse de Québec 21

Richard Côté a été recruté à titre de conseiller spécial par Québec 21 en 2019. Il avait auparavant fait sa marque comme vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec sous Régis Labeaume.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Selon Richard Côté, la faible présence médiatique du parti est une source de frustration pour les membres et le personnel politique depuis l’élection municipale de l’automne dernier.

Or, le manque d’implication d’Éric Ralph Mercier serait à blâmer.

 Ce n’est pas un chef, c’est un fantôme, déclare Richard Côté.

Un conseil d’administration divisé

Selon un procès-verbal obtenu par Radio-Canada, la dernière rencontre du conseil d’administration du parti, le 14 juin, a mis au jour de profondes divisions.

À ce moment, au terme d’un échange animé portant sur l’incapacité du chef à défendre les idées du parti sur la place publique, la directrice Nathalie Blanchet a proposé de relever Éric Ralph Mercier de ses fonctions.

Il donne une entrevue.

Éric Ralph Mercier, chef par intérim de Québec 21

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

La proposition a cependant été rejetée.

Selon nos informations, Nathalie Blanchet a récemment été congédiée par le chef.

Gosselin se fait dire de partir

Radio-Canada a pu confirmer qu’Éric Ralph Mercier avait aussi demandé à Jean-François Gosselin, ancien chef et conseiller dans le district de Sainte-Thérèse-de-Lisieux, de quitter le parti et de siéger comme indépendant. L'information avait d'abord été publiée par le Journal de Québec.

M. Gosselin aurait refusé net.

Jointe au téléphone, l’attachée de presse du parti, Laurie Gagné-Sansfaçon, se dit déboussolée par les événements.

Honnêtement, tout le monde est pris de court, admet-elle. J’étais aux côtés de Jean-François quand il a reçu l’appel du chef.

Jean-François Gosselin lors d'une conférence de presse

Jean-François Gosselin a quitté son poste de chef de Québec 21 après avoir perdu la course à la mairie, l'automne dernier.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Laurie Gagné-Sansfaçon affirme qu'une rencontre est prévue aujourd’hui entre Bianca Dussault, élue dans le district de Val-Bélair et Éric Ralph Mercier. Une autre entre Mercier et Gosselin est aussi à l'ordre du jour.

L’ancien de Québec 21 désormais indépendant, Stevens Mélançon, a refusé de commenter les déboires de son ancien parti.

Honnêtement, je ne leur parle plus, a-t-il dit.

Éric Ralph Mercier a été nommé chef par intérim au lendemain des dernières élections municipales, lorsque Jean-François Gosselin a choisi de siéger comme simple conseiller.

Les deux élus n’avaient pas répondu à la demande d’entrevue de Radio-Canada au moment d’écrire ces lignes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !