•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fouilles archéologiques en Haute-Ville en prévision du tramway

Des travailleurs procèdent à une fouille archéologique.

Des fouilles archéologiques ont débuté mercredi sur la rue Saint-Joachim, à Québec.

Photo : Radio-Canada / Philippe Kirouac

Des archéologues font des fouilles archéologiques sur la rue Saint-Joachim, en Haute-Ville, en vue des travaux préparatoires du tramway.

Depuis mercredi, des archéologues procèdent à un inventaire du terrain afin d'en étudier le potentiel archéologique.

En 1989, des travaux d'aqueduc avaient permis de découvrir deux sépultures, dont un cercueil orienté selon les rites funéraires chrétiens (tête vers l'ouest, pieds vers l'est).

On ne s'attendait pas à trouver de sépultures là. Il n'y avait pas de cimetière à cet endroit-là. Le cimetière Saint-Matthew est un peu plus à l'ouest, explique Stéphane Noël, archéologue à la Ville de Québec.

Un homme grisonnant avec des lunettes et un casque d'écoute dans un studio de radio.

Stéphane Noël, archéologue à la Ville de Québec, au micro de l'émission C'est encore mieux l'après-midi

Photo : Radio-Canada / Erik Chouinard

L'hypothèse la plus probable pouvant expliquer l'emplacement de corps est que les défunts pouvaient être des protestants qui ne pouvaient être enterrés dans un cimetière catholique, indique l'archéologue.

La Ville souhaite voir si d'autres sépultures pourraient se trouver à cet endroit avant que ne s'enclenchent les travaux du tramway.

C'est une question de respect. On ne voudrait pas que nos ancêtres se retrouvent dans une pelle mécanique, explique Stéphane Noël.

« Ça se pourrait très bien qu'on ne trouve rien du tout. Peut-être des sépultures? Ça se pourrait aussi qu'on trouve des vestiges de maisons qui étaient là à partir du XVIIIe siècle. »

— Une citation de  Stéphane Noël, archéologue à la Ville de Québec.

Les fouilles archéologiques doivent durer deux semaines et demie, mais les travaux à cet endroit s'étaleront jusqu'à la mi-septembre.

Des travailleurs effectuent des travaux archéologiques dans une rue.

Des travaux archéologiques sont également effectués à l'intersection de la 4e Rue et de la 4e Avenue, dans Limoilou.

Photo : Radio-Canada / Philippe Kirouac

Près d'une dizaine de chantiers archéologiques semblables à celui de la rue Saint-Joachim doivent s'enclencher au cours des prochains mois à Québec, le long du chantier du tramway.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !