•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens réclament un parc à chien à Trois-Rivières

Deux chiens se font face dans un parc.

Des citoyens souhaitent pouvoir faire courir leur chien en liberté.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Poliquin

Radio-Canada

Un groupe de propriétaires de chien à Trois-Rivières, souhaite qu’un parc à chien soit aménagé dans le secteur ouest de la ville, idéalement au parc Laviolette.

Pendant la pandémie le groupe avait l’habitude de se réunir au parc Laviolette, mais récemment, des affiches ont été installées mentionnant que les chiens sont interdits sur les terrains de baseball. Les citoyens réclament qu’un parc spécialement dédié aux compagnons canins soit aménagé.

Une des propriétaires de chien, Valérie Saint-Jean fait valoir qu’il y a peu d’options qui s'offrent à eux. Qu’est-ce qui est désagréable pour nous, on doit prendre la voiture pour se rendre au plus proche qui est le parc Pie-XII. Malheureusement, c’est pas assez grand pour nos chiens. Une autre propriétaire, Josée Lechasseur abonde dans le même sens. C’est vraiment trop petit et il y a beaucoup de cas de morsure. Elle allègue que le nombre de chiens justifierait l’aménagement d’un espace adéquat. Il y a tellement de chiens maintenant, et les propriétaires sont conscients que c'est le fun aussi de voir jouer leurs chiens. On interagit aussi avec eux. C’est ça qui fait que le besoin est là. C’est pas juste de prendre une marche dans la rue du quartier, c'est le fun aussi de les faire dépenser aussi.

Les citoyens entendent déposer formellement une demande à la ville pour qu'un vaste terrain clôturé soit aménagé pour les chiens au parc Laviolette.

La Ville de Trois-Rivières n'a pas voulu se prononcer sur cet éventuel projet, mais a tenu à rappeler qu'il est interdit pour les propriétaires de chien d'utiliser un terrain de baseball pour leur animal.

Avec les informations de Kelly-Anne Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !