•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dégriffage et coupe de la queue d’animaux seront interdits au Québec

Deux chatons.

Le règlement sur les opérations esthétiques pour animaux entrera en vigueur dans un an et demi.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Il sera désormais interdit aux propriétaires d'animaux de les soumettre à des opérations chirurgicales esthétiques au Québec.

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation a annoncé par voie de communiqué le règlement qui interdira cette pratique.

Intitulé Règlement sur le bien-être et la sécurité des animaux domestiques de compagnie et des équidés, ce texte interdira notamment le dégriffage, la coupe de la queue, la taille des oreilles et la dévocalisation.

Le dégriffage des chats ainsi que la coupe des oreilles et des queues des animaux de compagnie seront désormais interdits au Québec. C'était déjà le cas depuis de nombreuses années ailleurs dans le monde, en France notamment. Le nouveau règlement entrera en vigueur dans 18 mois. Reportage de Danielle Kadjo

Le communiqué du ministère précise que ce règlement permettra également de définir les exigences minimales à respecter pour répondre aux impératifs biologiques lors de la garde ou de l'élevage des équidés, des lapins, des furets, des cochons d'Inde et des cochons de compagnie, en plus des chats et des chiens.

Ainsi, le règlement interdira l'euthanasie par inhalation pour les animaux domestiques de compagnie.

Par ailleurs, le nouveau règlement exigera un permis pour l’exploitation d’un lieu d’accueil d’équidés.

Selon le ministère, il s'agit d'un grand pas pour la protection des animaux au Québec.

Édicté le 10 août, ce règlement entrera en vigueur dans 18 mois.

En revanche, le règlement qui limitera le nombre d'animaux pouvant être détenus dans un même lieu ou par un même propriétaire ou gardien entrera en vigueur le 25 août.

Le dégriffage est une pratique controversée, il sera interdit à partir de février 2024 au Québec. Quelles sont les répercussions et complications pour les chats? Est-ce que d'autres mesures devraient être prises pour la santé de nos animaux domestiques? Entrevue avec Dre Lucie Hénault, médecin vétérinaire et fondatrice du magazine web Flair & Cie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !