•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : port du masque obligatoire dès le 25 août à l’Université de l’Î.-P.-É.

L'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, à Charlottetown.

L'Université de l'Île-du-Prince-Édouard à Charlottetown

Photo : CBC / Wayne Thibodeau

Radio-Canada

L’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) imposera le port du masque sanitaire dès le 25 août dans les lieux intérieurs où la distanciation physique est impossible.

Cette mesure sanitaire destinée à réduire le risque de contracter la COVID-19 n’était plus en vigueur sur le campus depuis la fin de juin.

Le recteur intérimaire Greg Keefe avait alors souligné que bien que ce choix soit approprié l'été, il ne le serait possiblement pas à l’automne.

Il va y avoir beaucoup plus de personnes sur le campus, ce qui équivaut à beaucoup plus de contacts. On s’attend aussi à une nouvelle vague [de la pandémie] au Canada à l’automne, a-t-il dit.

« La COVID-19 est toujours très présente au sein de la communauté et nous sommes particulièrement attentifs à la santé de nos étudiants, de notre corps enseignant et de notre personnel. »

— Une citation de  Greg Keefe, recteur intérimaire de l'Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Le port du masque sera obligatoire dans les espaces intérieurs, mais le masque pourra être retiré dans certaines circonstances :

  • lorsqu’un étudiant ou un professeur fera une présentation en classe ou en laboratoire, à la condition qu’une distanciation de deux mètres soit respectée;
  • lorsque les chaises seront éloignées l’une de l’autre et permettront la distanciation physique;
  • lorsqu’on consommera un repas ou une boisson dans un espace de restauration ou de détente de l’université;
  • lors de la pratique de certaines activités sportives, récréatives ou sociales.

Recommandé mais pas imposé au Collège Holland

Le Collège Holland procède autrement. Sans imposer le port du masque, il le recommande fortement.

C'est aussi vrai pour la vaccination complète, ce qui comprend deux doses mais aussi des doses de rappel lorsqu'elles deviennent disponible. Des centres de vaccination continueront de faire éruption sur le campus.

Lorsqu'il est possible de respecter la distanciation physique, elle devrait l'être selon le collège.

Avec les informations de Kevin Yarr, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !