•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pluies abondantes causent de sérieux dommages à Frontenac

Une habitation devant laquelle la route s'est effondrée.

De gros dommages causés par la pluie ont isolé certaines habitations.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

Les pluies abondantes ont causé de sérieux dommages à Frontenac, près de Lac-Mégantic. Il serait tombé 75 mm de pluie en quelques heures dans la nuit de lundi à mardi.

De nombreux rangs ont été inondés, les canalisations ne pouvant pas contenir le flux soudain. Des morceaux de chaussée ont été emportés par les flots, des ponceaux ont été arrachés et des résidences ont été isolées.

Le maire de Frontenac, Gaby Gendron, explique que les équipes municipales s'activent pour tout réparer mais que les travaux pourraient s'étaler sur au moins deux semaines tant les dommages sont considérables. Pour l'instant, la priorité est donnée au 3e Rang, où les dommages sont majeurs.

« On a été chanceux que ce soit cette semaine, car toutes nos équipes municipales étaient de retour en service. On a mis toutes nos équipes municipales là-dessus et on a engagé des contracteurs pour pouvoir au moins ouvrir les chemins les plus passants. »

— Une citation de  Gaby Gendron, maire de Frontenac
Gaby Gendron est debout sur le bord de la chaussée.

Le maire Gaby Gendron dans le 4e Rang, qui a été particulièrement touché par la pluie.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

On a dégagé tous les chemins pour les résidences principales. Là, il reste les résidences secondaires, qui vont rester isolées peut-être jusqu’au début de la semaine prochaine ou à la fin de la semaine prochaine, mais il n’y a pas de résidents qui sont pris dedans, ajoute-t-il.

Travaux coûteux

Les travaux vont coûter cher à la petite municipalité, constate le directeur général de Frontenac, Bruno Turmel.

« Je ne veux pas vous envoyer de chiffres, car on parle de peut-être de 30 000, 40 000, 50 000 $. On en a pour un bon bout. »

— Une citation de  Bruno Turmel, directeur général de Frontenac

On a contacté la Sécurité publique. On a eu des informations d’eux. Il y a peut-être des programmes de subventions qui vont sortir, mais on est dans les premières démarches, indique-t-il.

Le 4e Rang reste inaccessible, ce qui force la fermeture de la plage municipale du lac aux Araignées, question de sécurité pour les gens, parce que, comme municipalité, on doit garantir la sécurité du réseau routier, souligne Gaby Gendron.

Des résidents ont aussi signalé des inondations dans leur sous-sol ou des dommages aux fondations de leur maison.

Avec les informations de Marie-Hélène Rousseau et de Guylaine Charette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !