•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interruption des services de pédiatrie et d’obstétrique à l’hôpital d’Edmundston

L'Hôpital régional d'Edmundston.

L'Hôpital régional d'Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Bernard Lebel

Radio-Canada

Moins d'une semaine après le retour complet des services d’obstétrique à l’Hôpital régional d’Edmundston, ils sont à nouveau suspendus. Cette fois, la suspension comprend aussi les services de pédiatrie.

Moins de 24 heures avant cette nouvelle annonce, le Réseau de santé Vitalité prolongeait d’un peu moins d’une semaine l’interruption des services de pédiatrie à l’Hôpital régional Chaleur à Bathurst. Les services d'obstétrique sont pour la plupart suspendus depuis plus de deux ans à l'Hôpital régional de Campbellton.

Les services interrompus à l’hôpital régional d’Edmundston le seront du jeudi 11 août à 8 h jusqu’au vendredi 19 août à 8 h.

Le réseau explique cette nouvelle interruption par un manque de pédiatres.

Selon Vitalité, les femmes enceintes vont devoir se présenter à l’hôpital d’Edmundston pour une évaluation. Elle doit permettre de déterminer si celles-ci peuvent être transférées dans un autre hôpital pour l’accouchement. Six femmes avaient dû accoucher dans d’autres hôpitaux pendant l’interruption précédente qui avait duré une dizaine de jours.

Le réseau dit communiquer avec les personnes concernées, mais il est possible d’appeler au 506 739-2746 pour obtenir plus d'informations. Il précise que les services avant et après l’accouchement ne sont pas concernés par cet avis.

Pour ce qui est des services de pédiatrie, les personnes en ayant besoin peuvent se présenter à l’urgence de l’hôpital d’Edmundston. Ils feront l’objet d’une évaluation au cas par cas selon le réseau. Certains pourraient être envoyés dans d'autres établissements. Vitalité explique avoir établi un corridor entre l'Hôpital régional d'Edmundston et l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers à Fredericton pour les patients qui arrivent en ambulance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !