•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les services de la STS touchés par une cyberattaque

Un autobus de transport adapté de la STS.

L'un des fournisseurs de la STS est la cible d'une cyberattaque, ce qui la force à réduire ses services de transport adapté.

Photo : Radio-Canada / Emy Lafortune

L'un des fournisseurs de la Société de transport de Sherbrooke (STS) est la cible d'une cyberattaque, ce qui la force à réduire ses services de transport adapté, a-t-elle annoncé dans un communiqué mercredi. Le système d'information aux voyageurs en temps réel est aussi perturbé.

Des mesures ont été prises immédiatement pour limiter les impacts de cette cyberattaque, a assuré la STS

Cette dernière n’a pas souhaité préciser quel fournisseur est touché par l’attaque. Les Sociétés de transport de Saguenay, Trois-Rivières, l’Outaouais et Lévis sont également touchées par le problème, selon le président de la STS Marc Denault. 

Pendant au moins les prochaines 24 h, la STS invite les usagers du transport adapté à seulement utiliser le service pour les déplacements essentiels, dont les rendez-vous médicaux, le travail et les urgences. Les utilisateurs sont invités à téléphoner à l’équipe de réservation du transport adapté pour ces trajets. 

Toute la planification, au point de vue de l’assignation des déplacements [du transport adapté], doit se faire manuellement en raison de la cyberattaque, explique Marc Denault. Comme la STS offre habituellement 800 déplacements adaptés par jour, c’est quand même majeur comme opération et comme impact, souligne-t-il. 

Le transport urbain régulier continue quant à lui à rouler comme d’habitude. Les informations sur les déplacements des autobus en temps réel, qui sont notamment affichées dans les abribus, sont toutefois compromis par l’attaque. 

L’information voyageur en temps réel ne sera plus disponible pour, on l’espère, les prochains 24 h. Les gens peuvent aller dans les Infobus, et à même les autobus à l’intérieur. Les trajets et les correspondances sont très bien indiqués et disponibles, souligne Marc Denault.

Ce n’est peut-être pas le moment idéal pour renouveler les cartes, soit la Vermeilleuse ou la Pratico. On va demander aux gens de ne pas se présenter à la société de transport ou nos fournisseurs pour les prochaines 24 h afin de stabiliser l’ensemble des opérations, ajoute-t-il. 

La STS fera le point sur son site Internet lorsque son système sera rétabli.

Rappelons que cette semaine, l’entreprise BRP et l’Union des producteurs agricoles (UPA) ont également été victimes de cyberattaques. Marc Denault indique que la STS ne dispose pas d’informations qui laisseraient penser que ces incidents sont liés. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !