•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Picard qualifie de « dégueulasses » des propos d’un conservateur

Marc Picard, Martine Biron et François Legault posent ensemble devant un logo de la Coalition avenir Québec.

Le député caquiste sortant de la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, appuiera la nouvelle candidate Martine Biron tout au long de sa campagne.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le député caquiste Marc Picard, qui sera remplacé par Martine Biron en vue des prochaines élections, accuse le candidat conservateur Mario Fortier de faire de la « petite politique à la Éric Duhaime ».

Il réplique ainsi à des propos tenus lundi alors que M. Fortier avait dit que les caquistes avaient tassé des députés élus pour amener des amis des médias.

C’est dégueulasse, a commenté le député caquiste Marc Picard à la suite de la sortie publique du candidat conservateur Mario Fortier.

M. Picard a répliqué en marge de la conférence de presse pour annoncer la candidature de Martine Biron dans Chutes-de-la-Chaudière.

Mario Fortier connaît bien ma conjointe. Mario était un ancien conseiller municipal, il a vu les différentes activités que je faisais avec ma conjointe puis qu'elle a arrêté d'en faire. Il est bien au fait. C'est de la petite politique à la Éric Duhaime, a-t-il répondu, heureux d’avoir l’occasion de rétablir les faits.

Marc Picard a annoncé la semaine dernière qu’il ne se représentera pas parce qu’il souhaite prendre soin de sa femme, atteinte d'une maladie dégénérative.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !