•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alerte Amber : enfants retrouvés au Dakota du Sud et poursuite de l’enquête, selon la GRC

Un policier de dos, la main posée sur sa voiture de patrouille de la GRC.

Un policier de la Gendarmerie royale du Canada. (Archives)

Photo : Radio-Canada / CBC / Paul Palmeter

Radio-Canada

Les enfants de la Saskatchewan qui faisaient l'objet d'une alerte Amber depuis lundi ont été retrouvés au Dakota du Sud.

Ils sont sains et saufs, et le suspect a été appréhendé, a indiqué sur les réseaux sociaux le bureau du shérif du comté de Meade, dans l'ouest de l'État américain.

Les autorités américaines ont aussi retrouvé la mère des enfants et Benjamin Martin Moore, le conjoint de fait et principal suspect dans cette affaire de disparition.

“Nous pouvons confirmer que Benjamin Moore a été appréhendé par la police dans le Dakota du Sud et reste en détention. Sa conjointe de fait est également en garde à vue”, confirme la GRC de la Saskatchewan dans un communiqué.

Repérés à plus de 930 kilomètres de leur domicile

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) affirme avoir été informée par ses partenaires des services de police des États-Unis que les personnes qui ont fait l’objet d’alertes Amber en Saskatchewan et au Dakota du Sud avaient été retrouvées.

Une alerte Amber a été lancée, mardi soir, dans tout le Dakota du Sud pour aider à localiser les quatre personnes.

Selon le shérif du comté de Meade, Ron Merwin, les 2 enfants, leur mère et Benjamin Moore ont tous été repérés au camping de Glencoe aux alentours de 23h30, mardi soir, moins d'une heure après l'extension de l’alerte Amber dans cet état américain.

Les quatre personnes avaient été localisées dans la ville de Sturgis, à plus de 930 kilomètres de leur domicile d'Eastend, en Saskatchewan.

Le surintendant principal de la GRC, Tyler Bates, se félicite de la collaboration de différents organismes américains et canadiens, qui a permis de retrouver les enfants.

Il y a certainement eu un soupir de soulagement collectif parmi tous les organismes qui ont contribué à ramener ces deux jeunes enfants en sécurité.

L’enquête se poursuit

Le surintendant principal de la GRC, Tyler Bates, annonce la poursuite de l'enquête sur les allégations contre Benjamin Martin Moore.

M. Bates, qui est le responsable du District Sud de la GRC en Saskatchewan, indique également que les enquêteurs cherchent à obtenir plus d’informations sur les événements qui ont mené au départ de Benjamin Martin Moore du Canada avec sa conjointe de fait et ses deux enfants.

La route est encore longue et plusieurs pistes d'enquête doivent être suivies, fait valoir Tyler Bates. Nous voulons assurer le public que cette enquête demeure une priorité pour la GRC de la Saskatchewan.

La GRC encourage toute personne qui aurait été victime de Benjamin Martin Moore à le signaler à la police.

Les autorités américaines enquêtent également sur cette affaire où les enfants ont été retrouvés sur le sol américain.

Benjamin Martin Moore et la mère des deux enfants ont été pris en charge par la sécurité intérieure américaine. Ils sont actuellement en garde à vue dans la prison du comté de Pennington, à Rapid City.

Les organismes de protection de l'enfance du Dakota du sud et de la Saskatchewan travaillent ensemble pour ramener les enfants en toute sécurité en Saskatchewan, selon un communiqué de la GRC.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.