•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de conversion de l’église Saint-Édouard à La Baie pourrait être menacé

Une église vue depuis un parc.

L'église Saint-Édouard est située au coeur du secteur de Port-Alfred, à La Baie.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Radio-Canada

Le projet de conversion de l'ancienne église Saint-Édouard à La Baie en bibliothèque pourrait être en péril. Saguenay devrait augmenter sa part d'environ 5 M$ pour financer la transformation de l'infrastructure, alors que Québec refuse d’injecter davantage d'argent.

L'ensemble du projet est évalué à 18 M$, plutôt que les 12,9 M$ initialement prévus en raison de la hausse des coûts des matériaux et des exigences plus élevées du ministère de la Culture et des Communications (MCC). Cette majoration avait été annoncée en mai.

Des négociations ont été entamées avec le ministère, mais le MCC a finalement refusé d’augmenter la contribution qu’il compte injecter, selon les informations obtenues par Radio-Canada.

Le dossier est revenu de l’avant, lors de la séance du conseil municipal, qui avait lieu mardi midi à l’hôtel de ville de Saguenay.

Raynald Simard, qui est conseiller du secteur de Port-Alfred et président de l’arrondissement, ainsi que son collègue Jean Tremblay souhaitent que la Ville lance la phase des plans et devis pour connaître l'évaluation finale du projet.

On n’est jamais allé en soumission avec des plans finaux, a expliqué Raynald Simard, en marge de la séance. Là, ce qu’on veut, nous autres, à l’arrondissement La Baie, et la volonté de certains autres conseillers, c’est d’aller en plans et devis pour aller en soumission publique pour savoir le prix. Aujourd’hui, ça ne va pas bien; l’année prochaine, ça va peut-être aller mieux, économiquement aussi.

Les coûts de réalisation des plans et devis sont estimés à 1 M$, a-t-il précisé.

Des conseillers municipaux

Le président de la Commission des finances, Michel Potvin, et le président de l'arrondissement de La Baie, Raynald Simard, ainsi que le conseiller municipal Jean Tremblay

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Je parlais ce matin avec quelqu’un du comité de Saint-Édouard, a indiqué pour sa part Jean Tremblay, qui est conseiller municipal dans le secteur de Bagotville. Lui, il disait lui-même: "On n’est pas que des rêveurs." Si ça devient trop cher, à un moment donné, il va falloir peut-être faire des choix ou vérifier s’il y aurait d’autres projets qu’on pourrait faire aussi avec l’église.

Le président de la Commission des finances de Saguenay, Michel Potvin, a indiqué de son côté pendant la séance du conseil qu’il proposera bientôt aux élus de jouer de prudence en 2023 avec les grands projets et celui de l'ancienne église fera partie des propositions.

« Oui, l’église Saint-Édouard fait partie des discussions, parce que c’est un gros investissement. Mais, on va faire des propositions, puis on va s’en tenir à ça. Les gens vont décider. On va décider tous ensemble, incluant mes trois collègues de La Baie.  »

— Une citation de  Michel Potvin, président de la Commission des finances de Saguenay

Par ailleurs, Michel Potvin et la mairesse Julie Dufour ont confirmé lors de la séance que les citoyens de Saguenay subiront une hausse de taxes en 2023, sans en préciser l'ampleur.

Des élus assis autour d'une table.

Les séances du conseil municipal de Saguenay seront maintenues le midi jusqu'au mois de décembre.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Les séances du conseil maintenues le midi

Les élus de Saguenay ont également voté mardi à huit contre six pour le maintien des séances du conseil à midi jusqu’au mois de décembre.

La majorité des élus de Jonquière souhaitaient le retour des séances en soirée tout comme le conseiller de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), Marc Bouchard.

Cette décision va à l’encontre de l’avis des citoyens qui ont participé à une consultation publique sur la question. Au total, 119 personnes se sont prononcées pour le retour en soirée et une personne pour le maintien le midi.

La mairesse Julie Dufour a rappelé que les élus ne sont pas obligés de respecter les résultats d'une consultation publique.

Certains diront : "Il faudrait la respecter", d’autres diront : "Bon, bien 200 sur 150 000, qu’est-ce que c’est?" Il n’y a aucune norme légale qui oblige les conseillers municipaux. C’est une forme d’information, d’indicateurs. L’information, je l’ai libérée à tout le monde pour leur prise de décision, a-t-elle mentionné. Rendu là, c’est la démocratie, chacun avait un droit de vote.

Démolition de l’église Saint-Joachim

Dans un autre dossier, la Ville devra débourser 250 000 $ supplémentaires pour la démolition de l'ancienne église Saint-Joachim à Chicoutimi en raison de la présence de contaminants.

Le coût total sera de 850 000 $. Les travaux vont s'amorcer à l'automne.

Jeanick Fournier, qui a remporté la première édition de l'émission Canada's Got Talent en mai, a également été invitée mardi à signer le livre d'or de Saguenay.

Une femme signe un livre, assise à une table, à côté de la mairesse Julie Dufour qui se tient à côté.

La chanteuse Jeanick Fournier a signé le livre d'or de la Ville de Saguenay mardi, en présence des élus et de la mairesse Julie Dufour.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

D'après les informations de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !