•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef du Parti libéral de la Saskatchewan Jeff Walters candidat dans Saskatoon-Meewasin

Jeff Walters répond aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse.

Le chef du Parti libéral de la Saskatchewan, Jeff Walters, a annoncé le 9 août 2022 sa candidature à l'élection partielle de Saskatoon-Meewasin. (archives)

Photo : CBC / Kirk Fraser

Le chef du Parti libéral de la Saskatchewan, Jeff Walters, a annoncé mardi sa candidature à la prochaine élection partielle dans la circonscription Saskatoon-Meewasin, en Saskatchewan.

Jeff Walters a tenu à faire cette annonce devant l'école élémentaire Sainte-Anne de Saskatoon. L'emplacement du lancement revêt, selon lui, une importance particulière.

Nous sommes au point zéro de mon enfance, relate le candidat.

Juste là se trouve mon ancienne école primaire, où j'ai appris à lire et à écrire. Et là-bas, mon école secondaire, où j'ai trouvé l'amour du football et de l'espièglerie, explique M. Walters. Saskatoon-Meewasin est vraiment un endroit spécial pour moi.

La Saskatchewan ne peut pas attendre

Jeff Walters estime que des réponses urgentes doivent être envisagées dans les domaines de la santé et de l'éducation, notamment.

Nous ne pouvons plus attendre pour réparer notre système de santé, pour réparer nos écoles, pour créer une économie qui profite à tous, pour avoir un gouvernement qui rende des comptes au peuple.

« Ces questions ne peuvent pas attendre jusqu'aux élections provinciales de 2024. »

— Une citation de  Jeff Walters, candidat à l'élection partielle de Saskatoon-Meewasin

Selon le chef du Parti libéral de la Saskatchewan, le gouvernement actuel manque de responsabilité et d'intégrité.

Jeff Walters devient le troisième candidat qui cherche à remporter un siège à l’Assemblée législative, pour Saskatoon-Meewasin, après que l'ancien chef du NPD de la Saskatchewan et représentant de cette circonscription, Ryan Meili, a quitté la vie politique en juillet dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !