•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entrepreneurs font pousser des légumes pour leurs employés et la communauté

Les trois se tiennent dans un champs.

De gauche à droite: Louis-Philippe Baril, président de Nmédia, Rachel Guillemette, maraîchère, et Patrick Turcotte, président du Groupe TYT.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Deux entrepreneurs de Drummondville se sont donné comme mandat de traiter leurs employés aux petits oignons et de redonner au suivant. Le transporteur Groupe TYT et le spécialiste en solutions numériques Nmédia ont uni leurs forces et créé un potager d’envergure. Ce dernier leur permet d’offrir hebdomadairement 120 paniers de légumes frais à prix modique à leurs employés, en plus de soutenir le Comptoir alimentaire Drummond.

Le projet a germé durant la pandémie. Le président du Groupe TYT, Patrick Turcotte, souhaitait trouver une nouvelle vocation à la terre agricole située derrière son entreprise de camionnage.

J’ai vu le bout de terrain qui était inutilisé, qui était prêté au voisin pour de la grande culture. J’ai dit que ça serait une bonne place pour faire pousser des légumes pour les employés, raconte-t-il.

« On se cherchait toutes sortes d’idées pour se réinventer, des moyens de rétention, gâter nos employés. Je me suis dit qu’avec le prix de l’alimentation, ce serait une bonne idée. C’est parti. En une semaine et demie, le projet était là. »

— Une citation de  Patrick Turcotte, président du Groupe TYT

Il a donc embauché une maraîchère et une équipe, qui ont rapidement mis la parcelle de terre à profit. On fait beaucoup de choses. On fait des pommes de terre, des carottes, des petites fèves, tous les crucifères, des brocolis, des choux-fleurs, des oignons, des poireaux, de l'ail, etc., souligne la maraîchère Rachel Guilmette. 

Un tracteur dans un champ.

Les deux entreprises offrent hebdomadairement 120 paniers de légumes frais à prix modique à leurs troupes en plus de soutenir le Comptoir alimentaire Drummond.

Photo : Radio-Canada / Jean-François-Dumas

Le propriétaire de l'entreprise Nmédia et ami de Patrick Turcotte, Louis-Philippe Baril, s'est aussi joint à l'aventure avec comme objectif de redonner au suivant.

Nous autres, la valeur #1, c’est le plaisir [...] C’est un gros et grand plaisir. De pouvoir redonner aussi au suivant, autant à l’interne qu’à l’externe, ça rejoignait vraiment les valeurs de Nmédia. L’initiative a été adoptée dès la première visite! s’exclame-t-il. 

Les deux entrepreneurs ne manquent pas d’idée, et comptent bientôt ajouter des œufs à leur offre de produits. 

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !