•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme d’affaires Albert El Tassi ne sera pas lieutenant-gouverneur du Manitoba

Albert El Tassi, à droite, et son fils Mohamed distribuent des sacs de couchage, des couvertures et des parkas.

Albert El Tassi et son fils Mohamed ont distribué des sacs de couchage, des couvertures et des parkas à des sans-abri en 2013, avec l'organisme Siloam Mission. (archives)

Photo : Radio-Canada / Michael Fazio

Radio-Canada

L’homme d'affaires de Winnipeg Albert El Tassi aurait pu devenir le 26e lieutenant-gouverneur du Manitoba et la première personne de confession musulmane dans ce rôle, mais il a décliné l’offre qui lui a été faite en février par le représentant de la Reine à Ottawa.

La nomination pour ce poste est décidée par le gouverneur général sur avis du premier ministre du Canada.

Même s'il se sent honoré par une telle marque de reconnaissance, l’homme d'affaires et philanthrope explique que le poste comporte de grandes responsabilités afin d’assumer les fonctions constitutionnelles et cérémonielles de la reine dans la province.

Nous en avons discuté à plusieurs reprises, par courriel et par téléphone. C'est un grand honneur pour moi d'être considéré pour ce rôle. Je ne pensais pas qu’une telle opportunité aurait pu se présenter à moi, a expliqué M. El Tassi lors d’une entrevue à CBC, mardi.

Albert El Tassi dit qu'il y a réfléchi longtemps, mais qu'il ne pouvait abandonner son entreprise et ses autres activités actuelles.

« Si quelqu'un veut ce poste de lieutenant-gouverneur, il faut être en mesure de s’y consacrer totalement. Je ne peux pas m’y engager sans devoir quitter tout le reste. »

— Une citation de  Albert El Tassi, homme d'affaires engagé pour la communauté à Winnipeg

Un homme aux engagements multiples à Winnipeg

M. El Tassi est copropriétaire et directeur général de l'entreprise qu'il a fondée il y a 53 ans, Peerless Garments.

Il est aussi très engagé auprès de la communauté musulmane du Manitoba. Il est le fondateur et le président de la première école confessionnelle musulmane de la province, Alhijra.

Albert El Tassi a également été président de l’Association islamique du Manitoba et est le cofondateur et vice-président de la Islamic Social Services Association of Manitoba.

Il œuvre auprès de diverses organisations caritatives et de fondations, dont le Musée canadien pour les droits de la personne, où il facilite l’intégration et l’installation des immigrants en provenance de pays déchirés par la guerre.

En récompense de tous ces efforts, il a été nommé membre de l'Ordre du Canada en 2003 et de l'Ordre du Manitoba en 2009.

Le poste de lieutenant-gouverneur toujours vacant

Cela fait 7 ans que l’actuelle lieutenante-gouverneure, Janice Filmon, est en poste. Son mandat est l’un des plus longs jusqu'ici. Si les mandats des lieutenants-gouverneurs n'ont pas de durée fixe, ils dépassent rarement le cap des cinq ans.

Janice Filmon se tient devant un micro. Elle occupe le poste de 25e lieutenante-gouverneure du Manitoba depuis 2015.

Nommée en 2015, la lieutenante-gouverneure Janice Filmon est la 25e personne à occuper ces fonctions dans la province.

Photo : Radio-Canada / John Einarson

Janice Filmon est une personne extraordinaire. Elle a bien su tenir ce rôle, témoigne M. El Tassi.

Alors que la gouverneure générale continue de chercher un successeur à Janice Filmon, Albert El Tassi affirme qu'il reste concentré sur son entreprise et sur l'expansion de l'école islamique Alhijra, qui compte en ce moment 250 élèves de la 1re à la 9e année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !