•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des travaux préparatoires pour le nouveau pont de l’île d’Orléans

Le pont de l'Île-d'Orléans.

Le pont de l'Île-d'Orléans est ouvert à la circulation depuis le 6 juillet 1935 (archives).

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Félix Duchesne
Audrey-Maude Vézina

Le ministère des Transports a informé la population que des travaux préparatoires liés au projet de construction du nouveau pont de l’île d’Orléans débuteront dans la semaine du 15 août.

L’échéancier pour ces travaux préparatoires est fixé jusqu’en 2024. Si toutes les échéances sont respectées, le nouveau pont sera mis en service à la fin de l'année 2027.

Cette annonce concerne le réaménagement de la côte du Pont et son intersection avec le chemin Royal et la route Prévost.

La première phase des travaux est prévue pour trois mois, soit jusqu'en novembre 2022. Elle nécessitera la mise en place de différentes entraves à la circulation dans la côte du pont.

Pour assurer la circulation automobile malgré les travaux, deux voies d'une largeur minimale de 3,2 mètres seront généralement maintenues. Cela dit, pour la reconstruction du ponceau de la côte du Pont, prévue pour une période d’environ une semaine (24 h sur 24), la circulation devra se faire en alternance.

Les haubans auront la forme d'une voile de navire, selon les concepteurs.

Les haubans auront la forme d'une voile de navire, selon les concepteurs (archives).

Photo : Radio-Canada

À noter qu’il ne sera pas possible de maintenir la circulation des cyclistes et des piétons lors des travaux. Un service de navette de jour et de soir sera mis à leur disposition.

Des répercussions touristiques

Véronique Pelletier, copropriétaire des cafés La Maison Smith, se dit déçue de ne pas avoir eu beaucoup d’informations sur les travaux à venir. Elle souligne d’ailleurs avoir appris que la construction débutera lundi à travers les médias.

Il reste encore plusieurs points d’interrogation selon elle.

« Les mois d’août et septembre sont les plus achalandés. [...] Ça va être quoi les travaux? Va-t-on pouvoir sortir? Les clients pourront-ils circuler? »

— Une citation de  Véronique Pelletier, copropriétaire des cafés La Maison Smith

Jacques Paradis, propriétaire du Domaine Orléans, rappelle que le temps des pommes est la période par excellence des touristes sur l’île d’Orléans, soulignant les files de voitures qui se forment en temps normal pour entrer sur l’île. Il se dit inquiet que les touristes ne viennent pas en raison de travaux.

Beaucoup de gens s’interrogent sur la qualité du pont. Ils nous appellent pour savoir si le pont est solide, s’ils peuvent y aller et s’ils font des travaux dessus., rapporte M. Paradis.

Le ministère des Transports a toutefois indiqué à Radio-Canada que la planification des travaux tenait compte des fortes périodes d’achalandage. Ainsi, il n’y aura pas de fermeture de voies du 1er septembre au 15 octobre. Les travaux nécessitant une circulation en alternance se dérouleront donc après la saison des pommes.

Une séance d’information publique virtuelle est prévue pour le mercredi 17 août à 19 h pour répondre à toutes les questions des citoyens. À cette occasion, des représentants du ministère des Transports feront une présentation globale du projet. Il est possible de s'inscrire à cette rencontre par l'entremise d'un formulaire sur le site web du projet : Québec.ca/pontorléans (Nouvelle fenêtre).

Un pont essentiel

Le pont est le seul accès à l'île d’Orléans. En moyenne, le ministère des Transports estime que près de 12 000 véhicules l’empruntent chaque jour, et ce nombre augmente à 15 000 pendant l’été.

L'âge du pont fait en sorte que plusieurs exigences actuelles ne sont pas remplies. Entre autres, en raison de voies étroites, de la limite de charge et du manque de voies d’accotements, le pont arrive à la fin de sa vie utile.

En octobre 2020, le ministère des Transports avait annoncé le projet de construction d'un nouveau pont pour relier la rive nord à l'île d'Orléans.

Le projet d'envergure se voulait inspiré de l’architecture des premiers navires qui ont découvert l’île d’Orléans.

Avec les informations de Louis-Simon Lapointe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !