•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison vidée en 30 minutes puis démolie à La Baie

Une pelle mécanique démolit une maison.

La démolition de la maison de Karine Minier a débuté vers 17h15.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Morissette

Radio-Canada

Près d'une cinquantaine de personnes ont aidé une citoyenne évacuée de La Baie à ramasser ses effets personnels durant 30 minutes mardi après-midi. Sa maison a été complètement vidée, y compris de ses meubles, puis elle a été démolie.

La démolition a débuté vers 17 h 15 pour prendre fin vers 18 h, du moins pour tous les murs visibles.

Au total, cinq maisons doivent être détruites en vue des travaux qui visent à adoucir la pente où s’est produit un glissement de terrain le 13 juin.

Des gens marchent dans une rue couverte de terre.

Peu avant 14 h, les résidents évacués ont pu commencer à se diriger vers leurs maisons.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Morissette

La propriétaire de la maison, Karine Minier, est celle qui pouvait compter sur l'aide de ses proches. Aucune limite n’était en place pour le nombre de personnes.

Avant 14 h, ces personnes attendaient, boîtes à la main, avant de se diriger vers le domicile par la rue.

Impossible que je ne vienne pas pour la soutenir. Tout le long du processus, elle m’a touchée par ce qu’elle vivait. Je lui ai dit : "Regarde, je vais t’offrir mes bras. C’est ça que je peux t’offrir pour t’aider." Donc je suis ici par solidarité et parce que je l’aime beaucoup, a raconté l'une d'entre elles.

Des gens discutent dans un stationnement.

Karine Minier (en rose) fait partie de ces résidents évacués qui n'ont que quelques minutes pour ramasser des effets personnels.

Photo : Radio-Canada / Katya D'Amour

Karine Minier attendait avec fébrilité de pouvoir pénétrer dans sa demeure.

« Extrêmement fébrile, parce qu’en plus je me dis que c’est la dernière fois que je vois ma maison, ils la démolissent tout de suite après. Stressée, je ne veux pas que personne ne se blesse. Je vais essayer de sortir le plus de choses possible, mais je suis aussi extrêmement reconnaissante et pleine de gratitude avec toutes ces personnes-là qui sont là pour m’aider. »

— Une citation de  Karine Minier, propriétaire d'une maison évacuée à La Baie

C’est comme ça que je me sens présentement. Je suis vraiment dans l’organisation, je serai dans l’émotion après, a-t-elle ajouté, avant de pouvoir se diriger vers la maison.

Les pompiers les attendaient près de la maison, au haut de la côte. Le chronomètre commençait quand les gens s’approchaient de la maison.

Une remorque remplie de meubles derrière un véhicule.

La maison de Karine Minier a été complètement vidée en 30 minutes.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Cette opération a pris fin vers 14 h 45.

Les propriétaires sont avisés entre 24 et 48 heures à l’avance du moment où ils pourront récupérer leurs effets personnels.

Le temps ne sera pas le même pour tous les propriétaires, allant de seulement 20 minutes jusqu’à deux jours.

Selon les informations de Gabrielle Morissette et Katya D'Amour

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !