•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vague de chaleur se poursuit dans le nord de la Colombie-Britannique

Une vue panoramique du bassin de la rivière Skeena, dans le nord de la Colombie-Britannique.

Des avertissements de chaleur sont toujours en vigueur dans le nord de la Colombie-Britannique. (Archives)

Photo : Fournie par la communauté Kitsumkalum

Radio-Canada

Des avertissements de chaleur sont toujours en vigueur dans le nord de la Colombie-Britannique, où le mercure atteindra plus de 28 degrés Celsius.

Les avertissements d’Environnement Canada touchent les secteurs intérieurs de la côte centrale et de la côte nord, dont Kitimat, Terrace et Bella Coola.

Selon l’agence, cette vague de chaleur va se poursuivre jusqu’à jeudi, où les températures vont revenir à des normales saisonnières.

Dans le sud de la province, un avertissement de chaleur est également en vigueur pour le canyon du Fraser, dont fait partie Lytton, où les températures devraient atteindre près de 35 degrés Celsius d’ici vendredi.

Environnement Canada et les responsables des soins de santé locaux prévoient une augmentation des risques pour la santé et la sécurité en raison de la chaleur.

Les risques sont plus grands pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et celles qui travaillent ou font de l'exercice à l'extérieur.

Des vagues de chaleur plus nombreuses

Le mois dernier, l'Organisation météorologique mondiale a appelé à une prise de conscience des dirigeants face aux vagues de chaleur comme celle que traverse actuellement l'Europe, qui sont appelées à devenir plus fréquentes à cause des changements climatiques au moins jusque dans les années 2060.

Récemment, des incendies en Californie ont entraîné l'évacuation des populations vivant dans les environs.

Un drapeau américain flotte près des débris calcinés d'un bateau sur sa remorque.

Un bateau et sa remorque ont brûlé dans la forêt nationale de Klamath, en Californie. Des milliers de personnes ont été forcées d'évacuer cette zone du nord de la Californie en raison de l'incendie de forêt le plus important de la saison.

Photo : Getty Images / AFP / DAVID MCNEW

Outre la canicule, certaines régions du monde, dont une majeure partie de l’Amérique du Nord, connaissent aussi une forte sécheresse.

Juillet 2022 bat des records de chaleur

Cette année, le mois de juillet a été l'un des plus chauds jamais enregistrés dans le monde, a indiqué mardi l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Globalement, la température enregistrée au cours du mois dernier a dépassé de 0,4 °C la température enregistrée en juillet pendant la période de référence 1991-2020, et ce, malgré la présence du phénomène naturel La Niña, qui, selon l'organisation, est censée avoir un effet refroidissant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !