•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Myriam Lapointe-Gagnon portera les couleurs de Québec solidaire

L'auteure Myriam Lapointe-Gagnon.

Myriam Lapointe-Gagnon a fondé le mouvement Ma place au travail (archives).

Photo : Gabriel Lamontagne

Radio-Canada

Québec solidaire (QS) confirme que Myriam Lapointe-Gagnon sera candidate dans la circonscription Rivière-du-Loup–Témiscouata pour la prochaine campagne électorale provinciale.

La Cacounoise est bien connue pour avoir fondé le mouvement Ma place au travail en 2021, un combat pour que chaque parent du Québec obtienne une place en garderie pour son enfant.

La candidate au doctorat en psychologie à l'Université du Québec à Trois-Rivières voit cet engagement en politique active comme une occasion de prolonger son implication pour le bien-être des enfants, mais aussi, de façon plus large, pour la justice sociale, peut-on lire dans un communiqué.

Ironiquement, Myriam Lapointe-Gagnon attendait une confirmation d'une place en garderie avant de se décider à se lancer en politique.

Tous les partis politiques l'ont contactée, à l'exception de la Coalition avenir Québec (CAQ), mais son choix s'est arrêté sur Québec solidaire.

Pour moi, au niveau des valeurs, ça me colle à la peau au niveau de la justice scolaire, du féminisme, de la lutte aux changements climatiques, et particulièrement au niveau de la petite enfance, des places en garderie, toutes les revendications que je défendais sont là, explique-t-elle.

« Je pense qu'on a besoin que le citoyen se rapproche du politique pour avoir une démocratie plus saine. […] Et c'est au cœur du programme. »

— Une citation de  Myriam Lapointe-Gagnon, candidate de QS dans Rivière-du-Loup–Témiscouata

Ma place en politique

La candidate solidaire misera une fois de plus sur les enjeux entourant la conciliation travail-famille au Québec lors de sa campagne électorale.

Toutefois, elle met la lumière sur d’autres priorités électorales qui lui tiennent à cœur, soit l'amélioration de l’accès aux soins de santé, aux soins à domicile pour les aînés et à un filet social. Mme Lapointe-Gagnon tient par ailleurs à régionaliser les actions du parti pour lutter contre les changements climatiques.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !