•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beyoncé au sommet des ventes aux États-Unis pour la première fois depuis 2008

Sa chanson Break My Soul s'est hissée lundi en tête du palmarès Billboard Hot 100.

La femme est debout sur scène et elle tend le bras gauche sur le côté.

Beyoncé au festival Coachella le 14 avril 2018

Photo : getty images for coachella / Kevin Winter

Agence France-Presse

Beyoncé s'est propulsée au sommet des ventes aux États-Unis avec Break My Soul, un titre tiré de son nouvel album Renaissance, une première pour l'artiste depuis près de 15 ans.

Sa chanson s'est hissée lundi tout en haut du palmarès Billboard Hot 100. Le titre Single Ladies avait eu le même succès à la fin de 2008.

Beyoncé a lancé le 29 juillet son septième album solo six ans après Lemonade, devenu un classique. Renaissance, dont la sortie est l'événement musical de l'été, est aussi en tête du palmarès Billboard des albums. Il s'agit du deuxième meilleur résultat de l'année, derrière Harry Styles et son Harry's House.

Ce nouveau triomphe de l'artiste a été légèrement terni par une polémique la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Beyoncé va devoir réenregistrer le titre Heated après des critiques sur un mot considéré comme une insulte à l'égard de personnes souffrant de handicaps moteurs.

La chanson, qui a été coécrite avec le rappeur canadien Drake, utilise le mot d'argot spaz. Dérivé de l'adjectif spastic (« spastique » en français), ce mot est considéré comme une référence péjorative – davantage au Royaume-Uni qu'aux États-Unis – au terme médical anglophone spastic diplegia, une forme de paralysie cérébrale. Il peut être utilisé pour se moquer de personnes souffrant d'une infirmité motrice cérébrale et il est associé au sens large aux termes « crétin », « dérangé » ou encore « empoté ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !