•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux candidats en lice au poste de vérificateur général de Saguenay

L'hôtel de ville de Saguenay se dresse sous un ciel bleu.

L'hôtel de ville de Saguenay

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

La Ville de Saguenay croit être en mesure de procéder à la nomination de son nouveau vérificateur général (VG) d’ici à la mi-septembre.

C’est ce qu’a confirmé à Radio-Canada le conseiller municipal et président de la commission des ressources humaines, Martin Harvey.

Deux candidats se sont soumis au processus d’entrevue. Il s’agit de personnes issues de l’extérieur de la région qui occupent des fonctions connexes au poste de vérificateur général au sein d'ordres de gouvernement supérieurs.

Martin Harvey demeure toutefois discret au sujet de leur provenance et des postes qu'ils occupent.

Le recrutement est rendu nécessaire par le départ à la retraite de l’ancienne vérificatrice générale de Saguenay, Sylvie Jean, en avril dernier, peu après le dépôt d’un rapport dévastateur sur la gestion de la Société de transport du Saguenay (STS). Ce rapport a donné lieu à une enquête menée par une firme externe. Le conseil d'administration a par la suite pris la décision de congédier le directeur général de la STS, Jean-Luc Roberge, qui conteste la décision.

Sylvie Jean tenant son rapport.

L'ex-vérificatrice générale de Saguenay, Sylvie Jean

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

La Ville avait espoir de dénicher le successeur de Sylvie Jean assez rapidement, mais elle a reçu très peu de candidatures lors d'un premier concours. Le candidat retenu au début de l’été s’est finalement désisté.

Le vérificateur général de Saguenay gagne un salaire annuel de 125 000 $ et bénéficie d'un budget de fonctionnement de 500 000 $ par année.

Le poste de directeur général convoité

Le poste de directeur général, qui sera vacant après le départ de Jean-François Boivin en décembre 2023, suscite beaucoup plus d'intérêt que celui de VG. Selon les informations transmises par Martin Harvey, 44 candidats se sont manifestés dans la foulée d’un appel de candidatures lancé il y a quelques semaines.

Le président de la commission des ressources humaines de Saguenay n’a pas voulu en dire plus au sujet des candidatures reçues, invoquant le fait qu’il reviendra à la mairesse Julie Dufour de procéder à une annonce au moment opportun.

Jean-François Boivin gagne un salaire annuel d’environ 200 000 $. Il est le fonctionnaire le plus haut placé dans l’appareil municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !