•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LHJMQ : les propriétaires du Titan veulent garder l’équipe à Bathurst

Serge Thériault.

Serge Thériault, président du conseil d'administration du Titan d'Acadie-Bathurst, affirme que les propriétaires veulent garder l'équipe dans la région, mais qu'il faut plus de spectateurs sinon elle devra déménager (archives).

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Radio-Canada

Les propriétaires du Titan d’Acadie-Bathurst, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), veulent rassurer les partisans en disant qu’ils travaillent fort pour garder l’équipe dans la région Chaleur.

Ils réagissent à une semaine mouvementée durant laquelle des reportages ont fait état d’une possibilité que l’équipe déménage dans la région de Montréal.

En premier lieu, il est important pour nous, les propriétaires du Titan, de vous présenter nos plus profondes excuses concernant les diverses sorties dans les médias traditionnels et les médias sociaux au cours des derniers jours, affirme le président de l’équipe, Serge Thériault, cité dans un communiqué.

M. Thériault dit être au courant de possibles malentendus et d’une certaine incertitude dans la communauté. Les propriétaires, souligne-t-il, veulent assurer une transparence tandis que les négociations se poursuivent avec l’entreprise qui veut devenir propriétaire majoritaire de l’équipe, Fix Auto Canada.

Il est important de noter que Fix Auto Canada nous a assuré que le hockey du Titan restera à Bathurst. Fix Auto Canada s’associera au groupe d’actionnaires du Titan et, ensemble, ils travailleront au meilleur de leurs capacités pour maintenir le Titan en activité et en croissance à Bathurst, explique Serge Thériault.

Le Titan compte depuis quelques années une douzaine d’actionnaires : Serge Thériault, Léopold Thériault, Marc R. Guignard, Lévis Roy, Neil Branch, Ronald Losier, Jeannot Sivret, André Cyr, Steven White, Daryll Stothart, Bernard Kenny et Sean Couturier.

L’avenir du Titan à Bathurst dépend du nombre de spectateurs

L’équipe a de la difficulté à attirer une foule assez nombreuse à Bathurst pour être rentable. La moyenne durant la dernière saison était d’environ 1750 spectateurs alors qu’il en faudrait environ 2500, précise M. Thériault.

Le Titan s’est installé à Bathurst en 1998. L’équipe n’a été rentable que durant ses cinq premières saisons. Ses résultats financiers étaient équilibrés en 2018 quand elle avait remporté la Coupe Memorial, explique M. Thériault.

L'équipe rassemblée sur la glace avec la coupe.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Titan d’Acadie-Bathurst a soulevé sa première Coupe Memorial en 2018.

Photo : Radio-Canada

Serge Thériault affirme qu’un déménagement de l’équipe n’est pas une condition de l’entente proposée avec Fix Auto. Cependant, ajoute-t-il, si le nombre de spectateurs demeure près de 1700, l’équipe devra déménager et elle ne pourra pas attendre cinq ans pour trouver une solution.

Fix Auto, une propriété de l’homme d’affaires Steve Leal, a entamé des démarches afin de trouver, dans la région de Montréal, des municipalités qui voudraient construire un aréna pour accueillir une équipe de hockey.

Fix Auto Canada désire déménager une équipe de hockey professionnel dans la région de Montréal. L'entreprise désire recevoir des lettres d'intérêt de la part de municipalités intéressées à recevoir l'équipe et qui seraient prêtes à financer la construction d'un nouveau stade ou la mise à niveau d'un amphithéâtre existant, peut-on lire dans une déclaration figurant au Registre des lobbyistes du Québec et datant du 15 juillet 2022.

Un homme souriant.

Steve Leal est en pourparlers avec les propriétaires du Titan d'Acadie-Bathurst pour devenir actionnaire majoritaire de la concession.

Photo : Facebook/Fix Auto

La mairesse de Bathurst, Kim Chamberlain, s’est dite déçue. Elle craint que cela entraîne une baisse des ventes des billets d’abonnement. Elle a ajouté que la municipalité fait tout ce qu’elle peut pour garder l'équipe dans la région.

Le Titan a aussi annoncé jeudi dernier le départ de son entraîneur-chef, Jason Clarke, qui exerçait aussi les fonctions de directeur général. Il devient entraîneur adjoint des Gulls de San Diego, un club-école des Ducks d’Anaheim de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le départ de M. Clarke a été présenté comme étant un exemple de la formation des joueurs et du personnel entraîneur dans la LHJMQ et chez le Titan d’Acadie-Bathurst.

Jason Clarke.

Jason Clarke devient l'entraîneur adjoint des Gulls de San Diego dans la Ligue américaine de hockey.

Photo : Cataractes de Shawinigan

Deux joueurs du Titan ont été repêchés dans la LNH cette année et trois autres l’an dernier, ajoute Serge Thériault.

Le président du Titan demeure convaincu qu’environ 15 000 personnes dans un rayon d’une heure en voiture du Centre régional K. C. Irving s’intéressent aux matchs de l’équipe. Si chacune de ces personnes assiste à au moins quatre parties durant la saison, il estime que cela suffira pour rentabiliser l’équipe.

Quant aux retombées économiques de l’équipe, il mentionne 1000 nuitées par années dans les hôtels et une affluence dans les restaurants les soirs des matchs. Il ajoute que l’équipe compte une vingtaine d’employés.

D'après un reportage de Jennifer Sweet, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !