•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bromont confrontée à un manque de personnel 

Une affiche ae l'Hôtel de Ville de Bromont.

La Ville de Bromont est confrontée à un manque de main-d'œuvre.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

Radio-Canada

Bromont est confrontée à la pénurie de main-d'œuvre. Elle cherche du personnel dans presque tous les domaines, dont l’urbanisme et les travaux publics. 

Le manque de cols bleus pourrait par ailleurs ralentir certains services comme la tonte de gazon, la collecte des matières résiduelles et la réparation de la chaussée, a averti la Ville dans une note publiée sur son site web.

Merci de votre compréhension envers le personnel de la Ville de Bromont qui fait le maximum pour offrir le meilleur service dans ces conditions, demande notamment la note virtuelle. 

Ce que je demande aux gens, c'est de comprendre [...] que la ville de Bromont vit les mêmes défis que les entreprises et les institutions. On est à l'œuvre pour aller renflouer au niveau du personnel et tout cela. Et des fois, ça cause des délais. On n’arrive pas à donner exactement la même qualité de services qu'on est habitué de donner. Je sais que c'est temporaire et qu'on va y arriver, soutient quant à lui le maire de Bromont, Louis Villeneuve. 

Il appelle lui aussi au civisme. 

Ce qu'on demande aux citoyens c'est d'être un peu patients. Surtout quand ils appellent par exemple aux travaux publics quand ils ont énormément de travaux. La personne qui reçoit ces appels-là, des fois il y a des gens qui sont plus ou moins gentils. Il faut savoir qu'on a reçu 850 demandes aux travaux publics depuis le début de l'année. Beaucoup sont réglés, il en reste peut-être une centaine, constate-t-il. 

Une équipe de travailleurs ramassent un arbre sur la voie publique.

Le manque de personnel pourrait entraîner des délais dans l'obtention de certains services.

Photo : Radio-Canada / Arianne Béland

Les sous-traitants cherchent aussi des employés 

La Ville n’est d’ailleurs pas la seule à devoir composer avec un manque d'employés. Les sous-traitants avec qui elle fait affaire sont aussi victimes de la pénurie de main-d'œuvre. 

Il y a des services qui sont donnés à contrat et ces contractuels-là aussi ont des problèmes de main-d'œuvre. Donc ça arrive qu'on a des contrats et qu'ils n'ont pas pu commencer à la date prévue parce que soit ils manquaient de machinerie, soit ils manquaient de matériaux, soit ils manquaient de personnel eux autres aussi et c'est comme une chaîne , constate la directrice générale adjointe à la Ville de Bromont Christine Chartier.

Trente-trois personnes ont été engagées à la Ville de Bromont depuis le début de l'année. Le maire rappelle que les personnes intéressées peuvent postuler sur le site web de la Ville.

Une firme a également été embauchée pour rendre la ville plus attrayante comme employeur. 

Avec les informations d’Arianne Béland 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !