•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beaucoup d’absents au Championnat mondial de hockey junior

La Place Rogers, vide, après l'annulation du Championnat mondial de hockey junior en décembre 2021.

Plusieurs joueurs ont choisi de ne pas participer au Championnat mondial de hockey junior à Edmonton.

Photo : La Presse canadienne / JASON FRANSON

Même si plusieurs joueurs vedettes ont choisi de ne pas participer au Championnat mondial de hockey junior, présenté à Edmonton du 9 au 20 août, le tournoi devrait offrir du hockey de qualité.

Parmi les absences les plus importantes, il faut mentionner la Russie, suspendue par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), en raison de l’attaque en Ukraine.

Les Russes sont toujours des adversaires redoutables lors du mondial junior, comme en font foi les 9 médailles (1 d’or, 4 d’argent et 4 de bronze) qu’ils ont remportées au cours des 11 derniers championnats.

L’absence des Russes pourrait ouvrir la porte dans le carré d’as à la Slovaquie ou à la République tchèque.

Au cours des 20 dernières années, la Slovaquie n’a remporté que 2 médailles de bronze et a terminé une fois au 4e rang.

De son côté, la République tchèque a mis la main sur une médaille de bronze et a terminé deux fois en quatrième position.

Au cours de la même période, le Canada (16 médailles), les États-Unis (10 médailles), la Suède (8 médailles) et la Finlande (8 médailles) se sont partagé la majorité des podiums.

La lutte devrait se faire entre ces quatre pays.

Plusieurs absents pour le Canada

Au sein de l’équipe canadienne, neuf joueurs qui représentaient le pays au moment de l’annulation du tournoi en décembre 2021 ne sont pas de retour pour le tournoi d’été.

Parmi eux, on retrouve huit choix de premier tour à l’un des trois plus récents repêchages amateurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Leur absence s’explique, dans la majorité des cas, par la proximité qui existe entre le tournoi et le début des camps d’entraînement dans la LNH.

Ces joueurs ne veulent pas mettre en péril leurs chances de se tailler une place au sein de l’équipe qui les a sélectionnés, en raison d’une blessure qui pourrait survenir lors de l’événement.

Joueurs qui ne sont pas de retour au sein de la formation du Canada

Joueurs

Rangs de repêchage

Années

Équipes

Owen Power

1er

2021

Sabres

Shane Wright

4e

2022

Kraken

Dylan Guenther

9e

2021

Coyotes

Cole Perfetti

10e

2020

Jets

Kaiden Ghule

16e

2020

Canadiens

Xavier Bourgault

22e

2021

Oilers

Jake Neighbours

26e

2020

Blues

Mavrik Bourque

30e

2020

Stars

Justin Sourdif

87e

2020

Panthers

Joueurs ajoutés au sein de la formation du Canada

Joueurs

Rangs de repêchage

Années

Équipes

Brennan Othmann

16e

2021

Rangers

Nathan Gaucher

22e

2022

Ducks

Tyson Foerster

23e

2020

Flyers

Zack Ostapchuk

39e

2021

Sénateurs

Riley Kidney

63e

2021

Canadiens

Jack Thompson

93e

2020

Lightning

Ethan Del Mastro

105e

2021

Blackhawks

Joshua Roy

150e

2021

Canadiens

William Dufour

152e

2020

Islanders

Malgré la perte de plusieurs joueurs importants, l’équipe canadienne pourra compter sur la présence de joueurs importants tels que Mason McTavish, un espoir des Ducks, sélectionné au troisième rang en 2021, et Kent Johnson, choisi au cinquième échelon par les Blue Jackets la même année.

Connor Bedard, que plusieurs considèrent comme étant le plus bel espoir en vue du prochain repêchage de la LNH, sera aussi présent. En décembre, il avait inscrit quatre buts dans une victoire du Canada contre l’Autriche, avant l’annulation du tournoi.

Les Américains sans Sanderson et Beniers

Matthew Beniers grimace sur la patinoire.

Matthew Beniers, 2e choix au total du repêchage 2021 de la LNH, ne participera pas au Mondial junior.

Photo : Getty Images / AFP/Ginta Ivuskans

Le Canada n’est pas le seul à devoir se passer de certains de ses meilleurs éléments. L’équipe américaine a aussi dû remplacer neuf membres de sa formation, dont Jake Sanderson et Matty Beniers.

Les États-Unis pourront tout de même compter sur des joueurs d’impact tels que Logan Cooley (3e, Coyotes, 2022), Luke Hughes (4e, Devils, 2021), Matthew Coronato (13e, Flames, 2021) Chaz Lucius (18e, Jets, 2021) et Mackie Samoskevich (24e, Panthers, 2021)

Du côté de la Suède, ce sont huit joueurs qui ne sont pas de retour au sein de la formation junior nationale.

Alexander Holtz et William Eklund, tous deux sélectionné au septième rang respectivement par les Devils en 2020 et par les Sharks en 2021, seront absents du tournoi dans la capitale albertaine. Les deux joueurs ont chacun disputé neuf matchs la saison dernière dans la LNH.

La formation finlandaise ne présente que cinq changements par rapport à la formation de décembre.

D’autres absents de marque

Juraj Slafkovsky entouré de Kent Hughes et de Jeff Gorton lors du repêchage.

L'attaquant slovaque Juraj Slafkovsky ne sera pas à Edmonton pour le Championnat mondial de hockey junior.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Sur la liste des joueurs admissibles, mais qui ne participeront pas au Championnat du monde, on retrouve les Slovaques Juraj Slafkovsky et Simon Nemec, repêchés au premier et au deuxième rang du plus récent repêchage amateur de la LNH, par le Canadien et les Devils.

Seulement 8 des 32 joueurs repêchés au premier tour en juillet à Montréal seront à Edmonton pour représenter leur pays. Ils seront sans doute plus nombreux lors du prochain championnat qui sera présenté en décembre à Moncton, au Nouveau-Brunswick, et à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !