•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manque de médecins à l’urgence de Fortierville : la campagne de sensibilisation est lancée

La porte d'entrée de l'urgence de Fortierville.

La salle d'urgence de l'hôpital de Fortierville est actuellement ouverte 8 h à 20 h.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis lundi, la MRC de Bécancour affiche des messages sur des panneaux publicitaires près des autoroutes 30 et 55 ainsi que sur les réseaux sociaux afin d'obtenir, à nouveau, l'aide de médecins dépanneurs à l'urgence de Fortierville.

L’urgence de la municipalité doit composer avec le départ de cinq médecins, depuis quelques mois. Pour pallier le manque de personnel, l'urgence aimerait avoir accès au service de médecins dépanneurs accordé par le gouvernement du Québec et qui consiste à envoyer des médecins temporaires à des établissements en pénurie de main-d'œuvre.

L'urgence de Fortierville n'a toutefois pas droit à cette aide, car elle n’opère plus 24 heures sur 24. Elle est fermée la nuit, depuis février 2020.

Une pancarte publicitaire plantée dans le gazon.

La MRC de Bécancour lance une campagne de sensibilisation afin d'obtenir des médecins dépanneurs à l'urgence de Fortierville.

Photo : Radio-Canada

La mairesse de la Municipalité, Julie Pressé, espère que le gouvernement signera un décret pour permettre à l’urgence de Fortierville d’avoir de nouveau recours aux médecins dépanneurs.

On attend un décret, mais on n’a plus le loisir d’attendre. On ne sent pas qu’on est entendu. Nos médecins travaillent 12 heures par jour. Ils ne pourront pas maintenir le cap longtemps, soutient-elle.

« Ce n’est pas juste l’urgence de Fortierville, c’est l’urgence de toute une région. »

— Une citation de  Julie Pressé, mairesse de Fortierville

Le préfet de la MRC de Bécancour et candidat pour le Parti conservateur du Québec, Mario Lyonnais, appuie Julie Pressé dans sa demande.

On veut passer le message que 12 municipalités, une MRC complète, se tiennent ensemble pour offrir un service convenable à notre population qui est éloignée , clame-t-il.

Une demande récurrente

Ce n’est pas la première fois que la communauté de Fortierville interpelle le gouvernement du Québec sur la question des médecins dépanneurs. Julie Pressé dénonce le manque de réponse du député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

De son côté, le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) estime que les médecins dépanneurs ne sont pas une solution viable pour combler les besoins de Fortierville.

Je travaille fort pour récupérer à court terme les médecins dépanneurs, mais l’objectif c’est d'avoir des médecins permanents, car pour l’État ça coûte beaucoup plus cher. Un des défis qu'on a à Fortierville, mais aussi dans toute la communauté, c'est de [convaincre] des médecins dépanneurs de devenir des médecins permanents chez nous, soutient Donald Martel.

Une autre campagne de publicité pour convaincre des médecins de venir s'établir dans le secteur devrait aussi voir le jour prochainement.

Avec les informations d'Anne Merline Eugène

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !