•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la rencontre du théâtre dans les parcs de Québec

Quatre enfants dans un parc écoutent attentivement une pièce jouée en solo.

La comédienne Dominique Grenier fait partie des artistes qui offrent le «Théâtre de parcs» cet été

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

Vous les croiserez au hasard d’une balade dans un parc près de chez vous. Deux escouades de trois comédiens costumés et munis d’un sac d’accessoires colorés sillonnent les parcs de Québec, jusqu’au 4 septembre.

Le concept de Théâtre de parcs, développé par Les Gros Becs en 2020, est de retour dans une formule renouvelée. Cet été, le théâtre d’objets y est à l’honneur grâce à la compagnie de Québec, La Trâlée.

On nous a demandé de créer trois petits solos pour se promener dans les parcs. Donc, on se promène dans les parcs et on va à la rencontre des jeunes, souligne la comédienne Nadia Girard Eddahia.

Une comédienne, assise dans un parc, fait parler une bouilloire.

Nadia Girard Eddahia interprète le solo « Le Camping ».

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

Il faut la voir donner vie à une histoire de camping, bien installée sur une couverture avec des tasses et une vieille bouilloire qui deviennent instantanément divers personnages.

Proximité avec le public

L’univers du jardinage et celui de la tuyauterie de nos maisons ont inspiré deux autres histoires qui sont dédiées aux enfants et aux familles, dans le cadre de ce concept léger et sans décor autre que les parcs eux-mêmes.

C'est une belle façon pour nous de rester actifs même pendant la période estivale. On prône beaucoup le contact avec le public, les réactions spontanées des enfants. Et cette façon de faire du théâtre dans les parcs, ça amène une certaine proximité avec le public qui est formidable, explique Catherine Bonneau, responsable du développement au Théâtre jeunesse Les Gros Becs.

Des jeunes spectateurs découvrent une courte production jeunesse en plein air.

De jeunes spectateurs découvrent une création jeunesse de la compagnie de théâtre La Trâlée.

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

Ces dernières années, on a vu La Trâlée déployer sur scène des trésors d’inventivité pour raconter les classiques cinématographiques que sont Rashomon et Citizen Kane, avec la fantaisie que permet le théâtre d’objets.

Pour la première fois, cette compagnie théâtrale de Québec s’adresse aux enfants.

Ça rejoint beaucoup le public. Le côté très ludique, ça stimule l’imagination de tout le monde. On ne sait pas comment l’histoire va nous être racontée. Qu’est-ce que cette tasse-là va devenir? Ça ouvre beaucoup le monde des possibles, de préciser Nadia Girard Eddahia.

Spectacles annoncés le jour même

Le jeune Raphaël et son jumeau, âgés de 4 ans, ont été très attentifs aux trois récits qu'ils ont découverts avec leur maman, au parc du Petit-Village.

Il dit avoir particulièrement aimé l’histoire intitulée Le Jardin, parce que j’aime ça jardiner, a-t-il souligné candidement.

Les parcs où sont données les prestations mobiles sont annoncés le jour même par le biais des réseaux sociaux du Centre de diffusion jeunesse Les Gros Becs.

Des accessoires de jardinier prennent vie dans la courte pièce «Le Jardin».

La comédienne Annabelle Pelletier-Legros dans le solo « Le Jardin »

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

THÉÂTRE DE PARCS : les vendredis de 16 h 30 à 19 h, et les samedis et dimanches, de 11 h à 13 h 30, durant tout le mois d’août. Horaire variable du 1er au 4 septembre. À noter qu’en cas de pluie, l’événement est annulé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !