•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par amour pour sa femme, un Edmontonien fait un don de sang chaque semaine

Glenn Cook et sa femme Liz, lors de son 100e don de sang.

Glenn Cook et sa femme Liz, à l'occasion de son 100e don de sang. Il en est à son 203e don sur un objectif de 498.

Photo : Fournie par Liz Cook

Radio-Canada

Un Edmontonien fait régulièrement don de son sang et de son plasma pour reconstituer les quelque 500 doses thérapeutiques de produits sanguins qui ont permis de sauver la vie de sa compagne.

Liz Cook a passé 28 jours à l’hôpital en 2005 après avoir mangé un hamburger contaminé, qui lui a valu une insuffisance rénale totale : C'est là que j'ai commencé à recevoir une quantité étonnante de produits sanguins de la Société canadienne du sang (SCS).

En tout, elle a reçu 498 unités de plasma sanguin.

Glenn Cook, qui deviendra son mari en 2014, a décidé de donner chaque semaine du sang et du plasma en guise de reconnaissance à la SCS sans laquelle, Liz ne serait pas là.

Il a donné jusqu’ici 203 poches de produits sanguins, ce qui est presque à mi-chemin de son objectif.

À travers ce geste, Glenn Cook souhaite aussi exprimer sa solidarité avec les patients qui ont besoin de doses thérapeutiques de sang. Nous avons des amis qui suivaient des traitements contre le cancer ou ont d'autres complications et ont besoin de sang [...], explique-t-il.

Pour sa part, Liz Cook ne peut pas donner de sang ou de plasma.

Elle explique combien la détermination de son mari est importante pour elle : C'est une expression d'amour et de gratitude que je sois ici, car, sans dons de sang, il aurait eu une femme totalement différente et moins géniale.

Appel aux dons de sang

Glenn Cook, qui avait l'habitude de faire un don de sang toutes les deux semaines, est passé à un don par semaine durant la pandémie. Il a dû augmenter la fréquence, car il pensait que peu de gens feraient l'effort dans le contexte de la crise sanitaire, et il avait vu juste.

La Société canadienne du sang a noté qu'il y avait eu 31 000 dons de moins à l'échelle du pays au cours de cette période.

En Alberta, il y a une baisse du nombre de donneurs se présentant à leurs rendez-vous tout comme de ceux qui prennent des rendez-vous, selon Tracy Smith, de la SCS.

Liz Cook souligne l’importance de donner du sang et encourage le public à le faire, pour aider les banques de sang à accroître leurs stocks.

C'est facile, et on peut sauver des vies en donnant 45 minutes de son temps, explique-t-elle.

À Edmonton, la SCS dit avoir 2000 rendez-vous à remplir d'ici la fête du Travail.

Avec les informations de Gabriela Panza-Beltrandi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !