•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des commerces sur le point de redonner vie au secteur de Port-Alfred à La Baie

Un bâtiment commercial avec des papiers dans les vitres.

Ce bâtiment commercial de Port-Alfred reprend vie actuellement. Il comprendra bientôt Les confitureries de Mme Ethel, un franchisé Tite frette et un nouveau café communautaire.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Radio-Canada

Le secteur Port-Alfred à La Baie, qui était dévitalisé depuis des années, connaît un boom commercial qui vise à redynamiser le quartier. Plusieurs entrepreneurs promettent de redonner vie à cet ancien centre-ville.

Depuis la fermeture définitive de l'usine Port-Alfred de la Consol en 2004, le quartier jadis très achalandé a dépéri.

Mais voilà que des commerçants choisissent de s'y installer et de rajeunir ce secteur qui était à l’origine une ville de compagnie.

En septembre, la Confiturerie de Mme Ethel pourra enfin ouvrir ses portes dans l'ancien restaurant Le Chalutier, sur le boulevard de la Grande-Baie Sud.

Une femme place des pots de confiture sur des tablettes.

Ethel Danis prépare activement l'ouverture de son commerce à La Baie.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

On va essayer de rafraîchir le coin. Je savais que j'achetais une vieille affaire, mais je suis patiente, puis je suis tenace. C'est sûr que ça prend un peu plus de temps. J'y vais tranquillement et avec mes moyens, mais on va faire ça beau, c'est promis. On va mettre de la couleur, puis on va faire ça joyeux, a annoncé Ethel Danis, propriétaire.

En plus de l'entrepôt et de la cuisine de production, le local accueillera une boutique pour vendre les confitures et les gelées concoctées sur place.

On voudrait monter la production un peu plus à l'extérieur de la région, c'est pour ça qu'on s'installe pour faire de la grande production, a poursuivi celle dont le restaurant de Chicoutimi demeure ouvert.

Un homme sourit devant un édifice commercial.

Le conseiller du secteur et président de l’arrondissement de La Baie, Raynald Simard, est fier de voir arriver de nouveaux commerces.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Tite frette à La Baie

Le commerce voisin va aussi reprendre vie avec l'arrivée de la boutique Tite Frette à La Baie. Cette franchise spécialisée en vente de bières, de vin, de cidres et de cocktails québécois est déjà présente à Arvida et Chicoutimi-Nord, avec déjà une quarantaine de commerces au Québec. Elle prévoit accueillir ses premiers clients à la mi-septembre.

On sait qu'il va y avoir une belle synergie. On travaille beaucoup avec la Ville, avec les événements locaux pour vraiment attirer le monde. Puis on est 100 % convaincus que d'installer, ça va attirer d'autres beaux commerçants. On est fier de s'installer dans ce secteur-là, a indiqué Karl Magnone, président des franchises Tite frette.

Les propriétaires à La Baie sont Marc-Antoine Blackburn et Véronique Béliveau. Ils possèdent également l’Hôtel Plaza et le Bar le Paradox, tout près. Marc-Antoine Blackburn, qui a choisi il y a quelques années de faire des affaires dans ce secteur, est également le premier actionnaire de la Brasserie Port-Alfred.

Cette entreprise s’installe présentement dans l'ancien magasin Gagnon Frères, laissé vacant depuis près de 20 ans. Avec une salle de spectacle, un salon de dégustation et un pub restaurant dans une seconde phase, ce sera une autre façon d'attirer la clientèle.

Une bière spéciale sera d’ailleurs brassée pour l’ouverture de Tite frette.

Un édifice en rénovation.

La Brasserie Port-Alfred s'installe présentement dans l'ancien magasin Gagnon à La Baie.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Un café communautaire

Toujours dans l’édifice du boulevard de la Grande-Baie Sud, le Service budgétaire de La Baie planche sur un projet de café communautaire qui pourrait voir le jour dans quelques mois, un peu à l'image du Café L'Accès qui connaît du succès à Alma.

Il faudra user d'imagination pour revamper les façades, mais le conseiller municipal du secteur, Raynald Simard, assure que de l'aide financière est disponible, plans d'architecte à l'appui pour imager la revitalisation du secteur.

L'ouverture de commerces, c'est ce qu'on voulait. Je pense qu'on est dans un élan positif, considérant que Port-Alfred a déjà été le centre-ville de La Baie. C’est ici qu'on retrouvait le plus grand volume de commerces, autant de meubles, d'hôteliers, tout ce qu'on peut imaginer, restaurants, etc., a exposé Raynald Simard, qui est également président de l’arrondissement de La Baie.

Toutefois, le projet le plus attendu pour dynamiser le secteur est assurément la transformation de l'église Saint-Édouard en bibliothèque municipale. La Ville est rendue à l'étape des plans et devis.

D’après un reportage de Priscilla Plamondon Lalancette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !